Translate

dimanche 19 octobre 2014

Justice et sécurité, cohésion sociale, énergie et ressources naturelles : les priorités clés de la coopération entre l’UE et le Liban pour les années à venir



Lors de sa visite au Liban, Štefan Füle, commissaire européen en charge de l’élargissement et de la politique de voisinage, et Alain Hakim, ministre libanais de l’économie et du commerce ont signé un protocole d’accord sur le cadre unique d’appui de l’UE pour le Liban. 

Ce cadre unique d’appui décrit les priorités des programmes européens de coopération au développement avec le Liban pour la période de 2014 à 2016.   
 
Štefan Füle, commissaire européen en charge de l’élargissement et de la politique de voisinage, a déclaré : « La signature de cet accord intervient à l’heure où la communauté internationale doit absolument souligner et réitérer son engagement à aider le Liban. Nous continuerons d'aider le Liban et ses institutions à relever les défis énormes auxquels ils sont aujourd’hui confrontés. Ce protocole qui prévoit d’étendre et de renforcer le soutien de l’UE témoigne clairement de notre engagement et de notre volonté de continuer à consolider davantage notre coopération (cliquez ici pour lire l’intégralité du discours prononcé à l’issue de la signature).

Au cours de ces prochaines années, la coopération bilatérale entre l’UE et le Liban se concentrera sur la justice et la sécurité, la cohésion sociale et la gestion durable de l’énergie et des ressources naturelles. Une enveloppe annuelle de 50 millions d’euros en moyenne sera octroyée dans le cadre de cette coopération. 

Conformément aux priorités du gouvernement libanais et au plan d’action pour la politique européenne de voisinage, la programmation pluriannuelle, telle que décrite dans le cadre de soutien unique, mettra l’accent sur trois secteurs : 

  1. La réforme de la justice et du système de sécurité, essentielle dans le contexte actuel pour promouvoir la stabilité tout en renforçant l’État de droit ; 

  2. Le renforcement de la cohésion sociale, la promotion du développement économique durable et la protection des groupes vulnérables. Dans ce domaine, la coopération vise à encourager le développement du secteur privé et la diversification économique tout en améliorant la protection sociale et les conditions de travail et en répondant aux besoins des groupes les plus vulnérables.
 
  3. La promotion de la gestion durable et transparente de l’énergie et des ressources naturelles, un secteur essentiel pour l’économie libanaise et le bien-être des populations. L’objectif est de garantir un approvisionnement en énergie durable tout en protégeant l’environnement et en encourageant l’économie rurale durable.
 
Outre le soutien à ces trois secteurs clés, une assistance technique générale et un soutien à la société civile sont également prévus.

Un budget de 130 à 159 millions d’euros est prévu pour financer ces mesures. Conformément au principe du « plus pour plus », le montant final dépendra du rapprochement vers la réalisation des objectifs du plan d’action pour la politique européenne de voisinage   
 
Pour en savoir plus
Discours du commissaire Füle
EU Neighbourhood Info Centre – Page web sur le Liban
Délégation de l’UE au Liban – site internet et page Facebook
 

Aucun commentaire: