Translate

mercredi 29 octobre 2014

Le Secrétariat de l’UpM veut promouvoir le rôle du secteur privé dans la croissance inclusive des pays euro-méditerranéens

• Le Secrétariat de l’UpM développe actuellement une stratégie pour susciter un engagement actif de la part du secteur privé dans une coopération et un développement socio-économique plus importants dans la région méditerranéenne.

• « Le secteur privé a un rôle essentiel à jouer pour une Méditerranée plus intégrée et plus prospère et est, par conséquent, un partenaire incontournable pour stimuler de plus grandes opportunités d’investissement, le commerce ainsi que la technologie et la transmission des connaissances dans la région », a déclaré le Premier secrétaire général adjoint au Développement des entreprises, M. Claudio Cortese, au cours d’une réunion, aujourd’hui à Barcelone, avec les représentants de haut niveau du secteur privé.



Barcelone, le 24 octobre 2014. En ligne avec sa stratégie de renforcer les relations avec le secteur privé et de promouvoir la croissance inclusive et l’intégration régionale, le Secrétariat de l’UpM a organisé une table ronde aujourd’hui à son siège, à Barcelone. L’événement a réuni une cinquantaine de représentants de haut niveau du secteur privé provenant de la région euro-méditerranéenne. M. Philippe de Fontaine Vive, Vice-président de la Banque européenne d’investissement, et M. Jaloul Ayed, Président de la MED Confederation, y ont participé en tant que conférenciers invités.

Le but de la réunion était de créer une plate-forme permettant le dialogue et le réseautage avec et entre les principaux acteurs du secteur privé, ainsi que de bâtir une vision partagée afin de relever les défis les plus urgents dans la région. Les participants ont engagé une discussion ouverte et active en partageant leurs expériences, des exemples de réussite vécus ainsi que des difficultés et des défis rencontrés. Les principaux sujets abordés ont été, entre autres, le chômage des jeunes, le commerce et la compétitivité dans la région ainsi que la responsabilité sociale. Cette table ronde a été la première d’une série de rencontres visant à susciter l’engagement de la part du secteur privé dans la mise en œuvre d’initiatives et de projets de l’UpM.

M. de Fontaine Vive a déclaré : « Le secteur privé joue un rôle important pour créer de la valeur et des emplois à la fois dans les pays européens et dans les pays méditerranéens. Il est fondamental dans le domaine de l’innovation car il contribue à augmenter la compétitivité. »

M. Ayed a remarqué quant à lui que « si le secteur privé exploitait son plein potentiel, la région méditerranéenne pourrait devenir un tremplin vers la prospérité et ce, non seulement pour les pays méditerranéens, mais aussi pour le continent africain tout entier. »

L’investissement dans les pays du Sud et de l’Est de la Méditerranée doit être une préoccupation essentielle car le chômage des jeunes y a atteint 30 %. Les petites et moyennes entreprises ont un rôle clé à jouer dans la création d’opportunités dans la région ; elles contribuent au PIB à hauteur de presque 35 % tout en générant 80 % des emplois.

En tant que plate-forme encourageant le dialogue, la coordination et le développement de synergies, le Secrétariat de l’UpM a entrepris de nombreux efforts pour inciter les acteurs du secteur privé à relever les défis de la région en organisant des consultations et des discussions régulières avec les institutions financières internationales (IFI), les entreprises privées, les organisations internationales et régionales ainsi qu’avec la société civile. Ces activités de développement du secteur privé sont prises en cohérence et coordination avec la politique et les objectifs du voisinage européen.

Source de l'article Ufmsecretariat

Aucun commentaire: