Translate

lundi 5 janvier 2015

Le projet MedMedia établit des échanges entre les pays sud-méditerranéens et européens

Voici un projet qui bénéficiera à la Tunisie, au Maroc, à l’Egypte, à l’Algérie et à la Palestine, des pays qui ont en commun d’être situés sur la rive sud de la mer Méditerranée. Le projet MedMedia vient de lancer la première phase du programme pair à pair qui établit des échanges avec les pays de l’Union européenne. 

        Le projet MedMedia établit des échanges entre les pays sud-méditerranéens et européens

Les bénéficiaires sont 2 organes de régulation des médias et à 4 établissements de formation en journalisme.

Pour développer sa politique et sa stratégie de communication, la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica) en Tunisie va travailler avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel de Belgique. Quant à la Haute autorité de la communication audiovisuelle (Haca) marocaine, elle sera appuyée par le Conseil de l’audiovisuel de la Catalogne en Espagne, afin de mettre au point une stratégie pour passer d’un système de régulation à un système de co-régulation.

Quant aux écoles et instituts de communication, chacun travaillera avec un homologue européen ; le but étant de revisiter les programmes pédagogiques et les adapter aux exigences de l’industrie des médias. 

Ainsi, il y aura un partenariat entre l’Institut supérieur de l’information et de la communication (ISIC) au Maroc et l’Institut des médias de l’Université FOJO Linnaeus en Suède. La Faculté de communication de masse à l’Université MISR en Egypte sera en relation avec le Collège des médias de l’Institut de technologie de Dublin en Irlande. Enfin, il y aura un partenariat entre l’Ecole nationale supérieure de journalisme et des sciences de l’information (ENSJ/SI) en Algérie et l’Ecole supérieure de journalisme (ESJ-Pro) en France. Quant à l’Institut palestinien des médias modernes (IMM) à l’université al-Qods, il travaillera avec l’ISIC au Maroc pour de développer une licence en Gestion des médias, un parcours qui n’est pas encore offert en Palestine.

Source de l'article Agence Ecofin

Aucun commentaire: