Translate

lundi 5 janvier 2015

Tunisie - UE : Le PCAM a réalisé 600 missions d'assistances auprès d'entreprises tunisiennes

Le Programme d'appui à la compétitivité des entreprises et à la facilitation de l'accès aux marchés (PCAM) a réalisé 80% des objectifs assignés à la composante "Appui aux entreprises", et ce après plus de 600 missions d'assistance, effectuées auprès de plus de 400 entreprises employant près de 35.000 personnes. 

C'est ce qui ressort du bilan du PCAM (2012-2015), depuis son démarrage en janvier 2012, lequel bilan a été présenté lors de la deuxième rencontre annuelle des entreprises partenaires du PCAM tenue, jeudi, à Tunis.

La réalisation de ces missions d'assistance, indiquent les mêmes résultats, a nécessité près de 10 222 H/J d'expertise assurés par 248 experts, dont 50% sont d'origine tunisienne. La majorité des missions (76%) ont été réalisées dans quatre secteurs d'activité, à savoir les industries mécaniques et électriques (IME), le textile et l'habillement (TH), l'agroalimentaire et les industries chimiques (IC).

D'après Amel Ben Farhat, directrice général du PCAM, ces missions ont contribué à l'amélioration des performances techniques managériales des entreprises bénéficiaires. Elles ont pu «augmenter leur productivité par la maîtrise des coûts et des procédés de fabrication, améliorer la qualité de leurs produits, s'organiser et développer leurs fonctions stratégiques, comme la fonction marketing et commerciale, la fonction export et la fonction de veille et de logistique», a-t-elle précisé.

Les entreprises bénéficiaires ont, en outre, exporté vers les marchés européens et américains grâce, notamment, à l'obtention de certifications de pointe exigées par les clients et les marchés cibles.

Lors de son intervention, Kamel Bennaceur, ministre de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, a qualifié le PCAM de modèle tripartite entre l'Union européenne (UE), le secteur privé tunisien et l'administration. Ce programme, a-t-il dit, doit poursuivre son assistance aux entreprises industrielles tunisiennes et particulièrement les PME pour «renforcer leurs assises à double échelle nationale et internationale mais aussi pour y introduire de nouveaux concepts de production, de management et d'innovation».

Laura Baeza, ambassadrice de l'UE à Tunis, a, de son côté, affirmé la volonté de l'entité européenne d'être au chevet des entreprises tunisiennes pour les aider à franchir les difficultés dues à la conjoncture économique difficile en Tunisie. Cette assistance se fera à travers le financement des programmes d'appui au secteur privé, à savoir, le programme de recherche et d'innovation, celui du réseau networks qui aide les entrepreneurs tunisiens à trouver des partenaires européens et le programme de la Banque européenne d'investissement (BEI) qui met à la disposition des entreprises tunisiennes des lignes de crédits.

Par ailleurs, la reconduite du PCAM permettra un meilleurs accès des entreprises tunisiennes aux marchés, a précisé Baeza. Il convient de rappeler que le PCAM s'inscrit dans le cadre de l'instauration d'une zone de libre-échange entre la Tunisie et l'UE.

Doté d'un budget de 23 millions d'euros, le PCAM a pour objectifs stratégiques de renforcer la compétitivité des entreprises tunisiennes et de faciliter l'accès de leurs produits au marché international.

Source de l'article Webmanagercenter

Aucun commentaire: