Translate

samedi 9 avril 2011

Arab-West Forum : feuille de route pour une nouvelle ère de relations

Un forum international des médias, sur les implications des récents soulèvements dans le sud de la région méditerranéenne pour le dialogue entre le monde arabe et l’Occident, s’est ouvert le 6 avril près de la place Tahrir du Caire, au siège de la Ligue des États arabes.

Il est organisé par cette dernière en partenariat avec la Fondation Anna Lindh, l’Alliance des civilisations des Nations unies, Media Tenor International et l’Institut suédois d’Alexandrie.

Selon un communiqué de presse de la Fondation Anna Lindh, le principal débat en session plénière du forum, qui a rassemblé près de 150 professionnels des médias, décideurs et universitaires arabes, européens et nord-américains, a débuté avec la présentation dans le monde arabe du Rapport Anna Lindh sur les tendances interculturelles euro-méditerranéennes, une enquête pionnière sur l'évolution des valeurs et les transformations sociales menée dans treize pays du programme EuroMed, notamment l'Égypte, le Maroc, le Liban et la Syrie. Parmi ses conclusions, le rapport fait état de l’absence de « choc des civilisations », de l'existence de valeurs communes dans les sociétés arabes et européennes et du rôle central des médias pour « confronter le stéréotype occidental sur le monde arabe à la réalité complexe de la place Tahrir ».

Des conférenciers et délégués ont souligné qu’une nouvelle feuille de route pour le monde arabe et l’Europe pourrait se baser sur les changements sociaux dans la région, grâce au travail réalisé par la société civile et la communauté des médias pour renforcer la nouvelle vision du monde arabe. Ils ont mis en avant les valeurs communes et universelles des populations des deux côtés de la Méditerranée et affirmé leur soutien à un échange actif en termes de gestion de la diversité culturelle.

Amre Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe, a déclaré, lors de l’ouverture du forum : « Si nous voulons que le changement social qui se déroule actuellement dans nos régions mette un terme à la théorie obsolète du ‘choc des civilisations’, nous devons saisir l’opportunité qui se présente aujourd’hui, alors que tout le monde parle de démocratie, de liberté et de respect mutuel. Les médias ont un rôle crucial à jouer à cet égard. » André Azoulay, Président de la Fondation Anna Lindh, intervenant aux côtés du secrétaire général, a quant à lui déclaré : « Nous sommes témoins d'une renaissance arabe ainsi que d'un appel à des valeurs universelles. Le monde entier découvre que les mots « démocratie » et « liberté » s’écrivent aussi en arabe.Les Arabes écrivent une page de l’histoire et les Européens ne doivent pas manquer l’occasion de construire avec eux un avenir commun, basé sur des valeurs partagées de modernité, de diversité et de justice. »

La Fondation Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures, projet financé par l’Union européenne avec un budget de 7 millions d’euros, œuvre au rapprochement des peuples et des organisations de la région en leur offrant des occasions de travailler main dans la main sur des projets dans les domaines de la culture, de l’éducation, des sciences, des droits de l’homme, du développement durable, du renforcement de pouvoir des femmes et des arts. La Fondation est la première institution à être créée conjointement et cofinancée par tous les membres du partenariat euro-méditerranéen.

Source ENPI Info Centre - le 8 avril 2011

Pour en savoir plus : http://www.arabwestforum.org/ .

Aucun commentaire: