Translate

samedi 23 avril 2011

H2020 tente de renforcer les capacités de traitement et de réutilisation des eaux usées en Méditerranée

Dans le cadre du projet « Horizon 2020 Renforcement des Capacités/PEM », un séminaire de 4 jours, portant sur le traitement et la réutilisation des eaux usées, a eu lieu à Athènes du 4 au 7 avril 2011. Cette formation fait partie d’un effort plus vaste de renforcement des capacités visant à promouvoir une approche intégrée de la consommation de l’eau, du traitement des eaux usées et des technologies pertinentes.
Selon un communiqué de presse, cette formation régionale, qui a réuni 24 participants de 11 pays méditerranéens, a été organisée par l’Institut UNESCO-IHE pour l’Éducation relative à l’eau avec le soutien d’ACWUA (Association pour l’approvisionnement en eau des pays arabes - Arab Countries Water Utilities Association), du Programme MED POL- Plan d’Action pour la Méditerranée (Programme des Nations Unies pour l’environnement) et de l’Université Nationale et Kapodistrienne d’Athènes (UNKA).
Pendant la formation, le statut global et régional de l’approvisionnement en eau et de son assainissement a été présenté dans le contexte des zones côtières intégrées et de la gestion des ressources hydriques, tout en renforçant parallèlement les connaissances en matière d’outils pour un meilleur traitement des eaux usées dans les zones côtières, de recouvrement des coûts, de technologies et d’approches conventionnelles et alternatives pour la gestion de l’eau, de traitement des boues, etc. Suivie par 24 participants, la formation s’adressait à des gestionnaires et à des décideurs des eaux usées, principalement issus de l’administration centrale et des autorités locales, des autorités d’approvisionnement en eau et d'assainissement, etc.
Dans l’ensemble, l’Initiative Horizon 2020 soutient l’infrastructure qui contribue à réduire la pollution et à augmenter les ressources. Dans cette perspective, l’évaluation actuelle – sous la composante d’Horizon 2020 relative à l’investissement – de la viabilité technique, économique, environnementale et financière de l’extension de la station d’épuration des eaux d’Al-Ghadir au Liban a été présentée. Ces travaux devraient permettre d’améliorer la qualité des eaux côtières ainsi que la qualité de vie et de promouvoir le développement économique de la région à long terme. Une visite de terrain a également été organisée dans une station d’épuration des eaux desservant la zone métropolitaine d’Athènes.
L’initiative Horizon 2020 vise à améliorer la qualité de vie de plus de 420 millions de citoyens vivant dans les 25 pays bordant la Méditerranée. Il s’agit d’un programme regroupant l’ensemble des politiques, stratégies et plans d’action visant à renforcer la protection de l’environnement.
L’initiative Horizon 2020 est assortie de mécanismes de développement des capacités, de recherche, de suivi et d’évaluation. Horizon 2020 est ainsi idéalement placé pour relever les défis dans le domaine de la dépollution tout en assurant une utilisation efficace des ressources disponibles. Horizon 2020 est l’un des six piliers de l’Union pour la Méditerranée (UpM). De ce fait, les grandes problématiques environnementales pourront bénéficier d’un réel engagement au niveau politique.
Par ENPI Info Centre
Source http://www.h2020.net/fr/press-releases/archive/view/listid-13-press-releases-archive-fr/mailid-30-h2020-press-release.html

Aucun commentaire: