Translate

jeudi 20 juillet 2017

Le développement avec détermination d’un agenda positif pour la Méditerranée, plus que jamais nécessaire (Sijilmassi)

Résultat de recherche d'images pour "(UpM), Fathallah Sijilmassi"

Le développement d’un agenda positif pour la Méditerranée est aujourd’hui plus que jamais nécessaire et il faut le faire avec et dynamisme et détermination, a souligné mercredi à Madrid le secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée (UpM), Fathallah Sijilmassi. 

"L’agenda positif est la meilleure réponse à l’agenda négatif. Réussir cet agenda positif est une condition essentielle pour la promotion de la paix, la stabilité et la sécurité", a-t-il relevé lors d’une conférence organisée par l’institution "Nueva Economía Fórum" marquée par la participation aussi du secrétaire d’Etat espagnol aux affaires étrangères, Ildefonso Castro. 

M. Sijilmassi, qui intervenait devant un parterre de personnalités du monde de la politique, de l’économie et de diplomates accrédités à Madrid, a appelé à mettre en œuvre activement un agenda positif pour la Méditerranée tirant profit des grandes capacités et possibilités de développement qu’offre la région. 

Pour le secrétaire général de l’UpM, "limiter le sud de la Méditerranée uniquement à la gestion de +l’agenda négatif+ (terrorisme, migration, radicalisation….), que nous devons évidement traiter avec détermination et fermeté, serait une grande injustice pour des millions de citoyens méditerranéens dont les réalisations sont extraordinaires". 

"22 ans après la Déclaration de Barcelone et près de 10 ans après la création de l’UpM, je crois qu’il est plus que jamais nécessaire de rappeler que la Méditerranée n’a pas besoin d’une vision romantique du passé glorieux du Mare nostrum, ni de discours défaitistes sur la situation de la région, ni de théories sur la nécessité du renouvellement permanent du partenariat euro-méditerranéen". 

Selon M. Sijilmassi, la voie à suivre est d’utiliser davantage les institutions existant au niveau de l’espace euro-méditerranéen et de garantir une pleine efficience des financements disponibles au bénéfice d’actions à même de renforcer les liens entre les populations. 

"Nous devons renforcer l’engagement politique collectif pour des actions concrètes", les défis de la région méditerranéenne ayant besoin de réponses collectives et concertées, a-t-il fait observer, affirmant que l’UpM est fortement engagée dans ces sens. 

Il a indiqué, dans le même contexte, que l’action de l’UpM s’articule autour de deux axes fondamentaux pour la stabilité et la sécurité, à savoir le développement humain, fondé sur l’employabilité des jeunes, la croissance inclusive et l’autonomisation des femmes, et le développement régional durable, axé notamment sur des actions climatiques, l’énergie, le développement urbain et l’économie verte. 

"Nueva Economía Fórum" est l’organisation de débat de référence en Espagne. A caractère privé, indépendant et sans parti, elle a pour objectif de promouvoir le débat et le dialogue grâce à des forums ouverts, neutres et pluriels. 

Les activités de "Nueva Economía Fórum" stimulent l’échange d’idées et la confrontation de différents points de vue dans tous les domaines de la société. 

A ses tribunes participent des personnalités du monde politique, économique, social, journalistique et des affaires. 

Source de l'article Atlasinfo

Aucun commentaire: