Translate

samedi 1 juillet 2017

L’UE renforce son soutien aux projets de stabilisation en Libye

EU Delegation to Libya

L’Union européenne a annoncé l’octroi d’une contribution de 5 millions d’euros à la Facilité de stabilisation pour la Libye (FSL), lors d’une réunion du conseil d’administration de la FSL tenue à Tripoli le 14 juin. 

La FSL vise à réhabiliter les infrastructures essentielles, à renforcer la capacité des autorités locales à répondre aux besoins de la population, mais aussi à améliorer la médiation locale et les capacités de résolution des conflits.

L’annonce a été faite par l’Ambassadrice Bettina Muscheidt, chef de la délégation de l’UE en Libye. La FSL est gérée par le gouvernement d’entente nationale (GEN) avec le soutien du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et reçoit des fonds provenant d’un large éventail de partenaires de la communauté internationale.

La FSL a déjà une certaine incidence en améliorant les services publics de base – et, avec eux, la vie quotidienne des populations touchées par la crise politique et sécuritaire. Environ un million de personnes sont actuellement concernées par ces mesures dans cinq lieux identifiés dans tout le pays comme étant prioritaires : Benghazi, Kikla, Obari, Sebha et Sirte.

Concrètement, la FSL a jusqu’à présent mis à disposition 22 ambulances, six camions à ordures, une camionnette, des ordinateurs pour les écoles, des panneaux solaires et des générateurs pour les hôpitaux, ainsi que des services internet municipaux.

Lors d’une conférence de presse à l’issue de la réunion, l’Ambassadrice Muscheidt a déclaré : « Les familles du pays tout entier ont réellement besoin de services. Elles veulent un retour à la normalité. C’est là que la Facilité de stabilisation peut faire une différence en aidant le gouvernement libyen à améliorer les vies et à atténuer les souffrances dans les zones les plus touchées par le conflit dans les différentes régions de la Libye ».

Pour en savoir plus

Also available in 

Aucun commentaire: