Translate

samedi 11 novembre 2017

4e conférence sur la conservation des cétacés dans les pays sud de la Méditerranée samedi à Oran


La 4ème conférence biennale des parties de l’Accord sur la conservation des cétacés de la mer noire, de la méditerranée et de la zone atlantique adjacente (ACCOBAMS) s’ouvre samedi au Centre des conventions d’Oran.

Organisée en marge de la 7ème édition du Salon International de la Pêche et de l’Aquaculture, cette conférence vise à faire le point sur l’état des connaissances disponibles sur les mammifères marins dans le sud de la Méditerranée, précise Rahima Berkat, directrice d’études au niveau du ministère de l’agriculture, du développement rural et de la pêche et point focal national de l'accord.

Cette rencontre réunira des experts de plusieurs pays membres de l’accord, a-t-elle précisé rappelant qu’il s’agit d’un accord ratifié par 29 pays européens, méditerranéens, asiatiques et arabes dont l’Algérie, qui vise à préserver toutes les espèces de cétacés et leurs habitats dans l’aire géographique de l’Accord, en imposant des mesures plus restrictives que celles définies dans les textes précédemment adoptés.

Cette 4ème conférence vise à faire le point sur l’état des connaissances disponibles sur les cétacés dans le Sud de la Méditerranée, d’identifier les lacunes ainsi que de stimuler le développement d’actions de conservation et de collecte de données en vue de promouvoir la mise en oeuvre de l’Accord ACCOBAMS, précise par ailleurs un communiqué de l’organisation.

L’organisation régulière des conférences de l’ACCOBAMS permet aux spécialistes de cétacés actifs au sud de la Méditerranée d’échanger leurs expériences et leurs données, souligne-t-on de même source, ajoutant que c’est également l’occasion pour ces experts de se concerter sur les approches et priorités pour une meilleure connaissance des populations de cétacés dans cette zone de la Méditerranée où les données restent encore rares et fragmentaires.

Cette Conférence est également destinée à impliquer le milieu universitaire et à sensibiliser les futurs acteurs et décideurs aux problématiques liées au domaine marin, a-t-on encore noté.

Plusieurs thèmes seront au programme de cette conférence comme les interactions entre les cétacés et les activités humaines, le suivi des populations et des échouages, les habitats critiques pour les cétacés, les plans de conservation des espèces, les échanges d’information et la photo-identification.

Un atelier de formation d’observateurs de mammifères marins (MMO) et d’opérateurs de surveillance acoustique passive (PAM) sera organisé au cours de cette conférence, a-t-on encore fait savoir.

Source de l'article APS

Aucun commentaire: