Translate

samedi 2 juin 2018

Dernier rapport de la BERD sur les perspectives économiques régionales

Economic outlook for EBRD’s southern and eastern Mediterranean region


Dans un nouveau rapport, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) a indiqué que l’économie jordanienne devrait connaître une modeste augmentation du rythme de croissance cette année et l’année suivante, soutenue par une consommation privée plus forte stimulée par une population croissante de réfugiés et la mise en œuvre de réformes structurelles.

Cette légère augmentation s’inscrit dans le cadre d’une révision à la hausse des perspectives de la région sud et est de la Méditerranée (SEMED) de la BERD, qui comprend, outre la Jordanie, l’Égypte, le Liban, le Maroc et la Tunisie.

La révision à la hausse montre une amélioration significative pour l’Égypte par rapport aux perspectives précédentes de novembre 2017, tandis que les prévisions pour 2018 pour le Maroc et le Liban ont été revues à la baisse. 

La croissance en Tunisie devrait passer de 1,9 % en 2017 à 2,7 % en 2018 et remonter progressivement à 3,0 % en 2019, sous l’impulsion d’une reprise continue du tourisme et de l’investissement, d’une croissance plus forte sur les principaux marchés d’exportation en Europe et de la mise en œuvre de réformes structurelles.

Pour en savoir plus

Également disponible en

En savoir plus

Aucun commentaire: