Translate

dimanche 14 juillet 2013

Le roi Juan Carlos visite le Maroc pour vanter les investissements ibériques

Maroc Espagne
La prochaine visite du roi Juan Carlos d'Espagne au Maroc a pris des contours plus économiques que politiques, ou une simple visite royale. L'Espagne, en plein dans l’œil du cyclone, peine à faire redémarrer son économie, et le gouvernement est même obligé de rogner dans le programme de production des énergies renouvelables pour garder le cap de l'austérité budgétaire.
 
La visite de trois jours, du 15 au 17 juillet, du roi Juan Carlos au Maroc, où de nombreuses PME espagnoles se sont établies depuis 2010, alors qu'une vague de travailleurs espagnols est signalée dans le pays, prend des contours économiques, selon des observateurs ibériques. Pour le secrétaire général de la Confédération espagnole des organisations entrepreneuriales (CEOE, patronat), José Maria Lacasa, il ne fait aucun doute que cette première sortie du Roi d'Espagne à l'étranger depuis sa maladie en mars dernier, revêt ''une haute valeur politique et économique''. ''Les hommes d'affaires et les politiques espagnols ont apprécié cette initiative susceptible de donner un nouvel élan à la coopération bilatérale'', ajoute José Maria Lacasa, dans une déclaration à l'agence de presse marocaine ''MAP''. Le Maroc offre, selon le SG du Patronat espagnol, ''d'énormes opportunités d'investissements dans tous les domaines". Pour lui, ''l'économie marocaine est attractive et compétitive et dispose d'une grande marge de croissance dans l'avenir grâce aux réformes entreprises par le gouvernement".
 
Bouée de sauvetage pour les PME espagnoles
En fait, depuis au moins deux ans, des centaines d'entreprises espagnoles, sans plans de charge, se sont installées sur le marché marocain, notamment dans le BTP, les services ou l'industrie électrotechnique. L'amélioration du climat des affaires au Maroc, incite les investisseurs espagnols à s'y installer. On estime à un millier de sociétés espagnoles installées sur le marché marocain. En outre, le gouvernement espagnol accompagne cette démarche. Il a mis en place au profit des PME ibériques une ligne de crédit de 400 millions d'euros jusqu'en 2014 pour financer leurs projets et participer à des appels d'offre à l’étranger. Globalement, le Maroc attire 52% des investissements espagnols en Afrique. En 2012, l'Espagne a exporté vers le Maroc pour une valeur de 5,3 milliards d'euros, en hausse de 15% par rapport à 2011. Les PME espagnoles, au nombre de 20.000, ont accru leurs exportations de 28,7% à destination du Maroc.
Source de l’article Maghrebemergent



Aucun commentaire: