Translate

mardi 8 avril 2014

Jeux Méditerranéens 2021 – Annonce officielle de la candidature de Sfax

La municipalité de Sfax et le Comité National Olympique Tunisien (CNOT) ont officiellement annoncé la candidature de la ville de Sfax pour l’organisation des Jeux Méditerranéens de 2021.

Lors d’une cérémonie organisée, dimanche, au siège de la municipalité de Sfax, en présence des représentants des médias, des structures sportives tunisiennes et de plusieurs figures sportives tel que l’ancien champion olympique Mohamed Gammoudi, le président du CNOT, Mehrez Boussayène, a indiqué que le comité adressera lundi une lettre officielle au Comité International des Jeux Mediterranéens (CIJM) pour lui faire part de l’intention de la ville de Sfax d’abriter les JM-2021.

Il a appelé à mobiliser tous les moyens à l’échelle nationale et régionale afin de relever ce défi et l’emporter sur les villes concurrentes de Tanger (Maroc) et d’Oran (Algérie).

Le président du CNOT a également appelé le gouvernement et l’autorité centrale à « contribuer à son tour à fournir les moyens financiers nécessaires et à mettre en place l’infrastruture sportive adéquate, et en particulier le projet de la cité sportive de Sfax », rappelant que le CNOT a déjà assumé sa responsabilité dans l’adoption du choix de Sfax comme ville candidate à l’organisation de cet évènement sportif méditerranéen, conjointement avec la municipalité de Sfax.

« Ce genre de compétitions pourra avoir des répercussions positives sur le développement touristique et culturel de la ville et constituer un moyen de lutte contre le terrorisme, outre ses dimensions sportives », a souligné Boussayène ajoutant que « l’organisation d’un tel évènement éloignera la ville et les gouvenorats voisins de la marginalisation ».

Quant aux données techniques qui seront inclues dans le dossier de candidature, le président du CNOT a précisé que « le volet technique est en cours d’élaboration, en collaboration avec des compétences tunisiennes de haut niveau qui ont une grande expérience en matière d’organisation ».

Il a ajouté que « dès la fin de l’élaboration de ces données qui constitueront le point fort du dossier, elles seront soumises au CIJM au mois de juillet prochain ».

De son coté, le président de la délégation spéciale de la municipalité de Sfax, Mabrouk Ksomtini, a précisé que « l’annonce de la candidature de Sfax qui coincide avec la célébration de la journée internationale du Sport au service du développement et de la paix, proclamée le 6 avril 2013 par les Nations Unies, constitue un grand défi que la région tentera de relever en comptant sur tous les moyens humains, économiques et culturels dont elle dispose ».

Il a espéré que la présentation de la candidature de Sfax soit une occasion de réitérer l’appel insistant de relancer les grands projets non achevés à l’instar des projets de la cité sportive, de Taparura et du Metro.

Les interrogations des journalistes ont notamment porté sur la contribution de l’Etat et des parties privées dans ce défi, la coordination avec les pays membres pour regrouper les voix des pays arabes, outre les préparatifs techniques pour cet évènements. D’autre questions ont porté sur la promotion de l’image de Sfax, de son histoire, son patrimoine et ses contributions sportives et culturelles ainsi que sur son ouverture sur la Méditerranée et l’image de la Tunisie post- révolution.

La cérémonie s’est déroulée en présence d’un grand nombre de dirigeants et de représentants des secteurs du sport, du tourisme, des médias et de la société civile ainsi que plusieurs politiciens et membres de l’Assemblée nationale constituante.

Source de l'article Directinfo

Aucun commentaire: