Translate

jeudi 24 avril 2014

Une étude financée par l'UE évalue les forces et les faiblesses du secteur de la franchise au Liban



Les résultats d'une étude nationale sur le secteur de la franchise au Liban, soutenue par l'UE, ont été annoncés lors d'une conférence de presse qui a eu lieu cette semaine. 

L'étude vise à renforcer la capacité de l'Association libanaise de la franchise et à stimuler ce secteur au Liban par l'évaluation de ses forces et de ses faiblesses.
 
Le chef de la Délégation de l'UE au Liban, l’Ambassadeur Angelina Eichhorst, le Ministre de l'Economie et du Commerce, Alain Hakim et le président de l’Association libanaise de la franchise, Charles Arbid assisté à l'événement.
 
L’Ambassadeur Eichhorst a souligné l’importante contribution du secteur de la franchise à l'économie libanaise en offrant 100 000 possibilités d'emploi. « Nous croyons que le secteur privé est la pierre angulaire de l'économie du Liban et qu’il a un rôle clé à jouer dans le développement économique du pays. Nous croyons aussi que vous, les entreprises et les entrepreneurs, êtes un moteur pour la croissance et la création d'emplois. Vous avez prouvé par la résilience et les efforts inlassables que vous pouvez injecter du dynamisme dans l'économie », a-t-elle déclaré.
 
Mme Eichhorst a encouragé le Liban à adopter une loi qui permettrait de protéger les entrepreneurs contre la concurrence déloyale et aiderait le Liban à entrer dans l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), ce qui aurait un impact positif sur la croissance économique du pays. « Il ne fait aucun doute que l'entrée du Liban à l'OMC aura de nombreux avantages et un effet positif sur le développement de la franchise dans le pays », a-t-elle ajouté. 
 
Pour en savoir plus
Coopération de l’UE au Liban – Liste des projets
Délégation de l’UE au Liban – site internet et page Facebook
 

Aucun commentaire: