Translate

samedi 26 avril 2014

L'Algérie présente au Festival de poésie Voix Vives de Méditerranée

L'Algérie sera présente au 17e Festival international de poésie Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée, prévu du 18 au 26 juillet prochain à Sète (Sud de la France)... 

Notoirement connu sur les scènes artistiques algérienne et française, Hamid Tibouchi sera l'une de ces voix. Peintre et poète, sa production prolifique a été traduite dans différentes langues (arabe, anglais, espagnol, italien, hongrois, allemand, islandais).
Travaillant en France depuis 1981, Tibouchi est l'auteur d'une vingtaine de recueils dont Mer Ouverte, Soleil d'herbe et Parésie, et a réalisé nombre de livres d'artistes. L'Algérie est au coeur de ses travaux, à travers des couleurs agencées avec simplicité et harmonie, pour constituer des pièces lumineuses d'une grande force vitale. On y trouve, également, une gestuelle calligraphique récurrente.
Poète de langue arabe, Hakim Miloud est l'autre Algérien à répondre présent au rendez-vous littéraire sétois. Traducteur (français) aussi, il est l'auteur notamment de Femme, à tous les vents (El Ikhtilef, 2002) et Plus qu'une tombe (Barzakh, 2003).
Son compatriote Abdellah El Hamel signera, lui, sa première participation au Festival Méditerranée où sont attendus une centaine de poètes issus de 38 pays. Poète et traducteur, il a notamment publié Kitab Echaffa en 1999, Sabahate Tariaa en 2008, Fin de partie de Samuel Becket en 2010, ainsi que des poèmes et des traductions parus dans plusieurs journaux. Selon la directrice et fondatrice du Festival, Maïthé Vallès-Bled, Voix Vives se propose de jeter un regard sur la poésie contemporaine et d'expliquer que le beau verbe n'est pas réservé à une élite. «Il s'agit, en passant par l'oralité de porter la poésie sur la place publique, tout en associant le livre, vecteur de transmission», a-t-elle dit, lors d'une conférence de presse animée mardi dernier à Paris.
Interrogée sur les critères ayant prévalu au choix des trois poètes algériens, elle a souligné que la sélection repose «simplement sur la lecture des oeuvres».
«Hamid Tibouchi est notoirement connu en France pour son oeuvre, Hakim Miloud est, certes, moins connu en France, mais c'est un excellent poète que j'ai déjà invité au Festival, tandis que Abdellah El Hamel y participe pour la première fois», a indiqué la principale organisatrice du Festival. «L'Algérie qui participe au Festival depuis sa création, est un grand pays de la Méditerranée. Il est porteur d'une culture ancienne extrêmement forte, qui est inscrite dans la tradition poétique locale», a-t-elle également souligné. Après avoir été reçu en 2013 par trois pays du Bassin méditerranéen, le Festival Voix Vives, de Méditerranée en Méditerranée, se déroulera en plus de sa 17e édition à Sète, successivement à Sidi Bou Said (Tunisie), les 23 et 24 mai, à Gênes (Italie) du 6 au 8 juin et à Tolède (Espagne) du 5 au 7 septembre.
L'idée est de permettre, à travers un Comité international de coordination de mieux faire découvrir dans les pays qui l'accueillent, un rendez-vous littéraire voulu comme une passerelle entre les cultures et les peuples.
Source de l'article l'Expressiondz

Aucun commentaire: