Translate

jeudi 24 avril 2014

L'Algérie veut se doter d'un grand port commercial dans la région-Centre

L'étude de localisation d'un meilleur site pour la réalisation d'un nouveau port commercial entre les villes de Dellys et de Ténès est en cours de finalisation, a-t-on appris jeudi auprès d'un responsable du ministère des Transports.

"Nous avons lancé une étude, qui est en cours de finalisation, entre les villes de Dellys (Boumerdès) et de Ténès (Chlef) pour localiser le meilleur site possible devant abriter le futur port commercial de la région centre", a précisé à l'APS Abdelkrim Rezal, directeur d'études au ministère des Transports.
Les capacités du port d'Alger, la plus importante infrastructure portuaire du pays, vont arriver un jour à saturation c'est pourquoi les pouvoirs publics ont envisagé la création d'un "greenfield port", un espace ouvert loin de la ville, a-t-il expliqué.
La majorité des ports méditerranéens sont enclavés dans un tissu urbain ce qui rend difficile leur développement, leur extension, leur décongestion et leur connectivité aux différents réseaux.
"On cherche un lieu ouvert avec la possibilité de faire des extensions des côtés terre et mer", a-t-il ajouté.
Le nouveau port devrait, entre autres, être doté d'un tirant d'eau profond pour accueillir des navires de dernière génération, d'espaces importants pour le traitement notamment de conteneurs ainsi d'une base logistique.
Une fois cette nouvelle infrastructure réalisée, a-t-il poursuivi, certaines activités du port de la capitale seront transférées "progressivement" vers cette place portuaire.
Les ports commerciaux de la Méditerranée comme ceux de Barcelone et de Marseille réorientent la destination des enceintes enclavés vers d'autres activités, principalement le transport de passagers, les navires de croisière et les espaces récréatifs pour les citoyens, a-t-il fait remarqué.
La réalisation d'un nouveau port avec un grand tirant d'eau permettra l'accostage de navires de gros tonnage. Actuellement, les marchandises destinées à l'Algérie sont transbordées notamment aux ports de Giatora (Italie) et celui d'Algesiras (Espagne) car la profondeur des eaux dans la plupart des ports algériens ne dépasse pas 11 mètres, selon les professionnels du secteur maritime.

Source de l'article Maghrebémergent 

Aucun commentaire: