Translate

samedi 27 octobre 2018

La campagne nationale contre le harcèlement « #ImAgainstBullying », soutenue par l’UE, attire l’attention du public et déclenche un engagement en faveur du changement

#ImAgainstBullying Egypt

Le Caire, le 24 septembre 2018 – Dans le cadre d’une fonction officielle sous les auspices du Conseil national pour l’enfance et la maternité (National Council for Childhood and Motherhood – NCCM), et en présence du Dr Azza Al Ashmawy, Secrétaire général du NCCM, de S.E. l’Ambassadrice Nabila Makram, ministre de l’Immigration et des affaires étrangères, de l’Ambassadeur Ivan Surkoš, chef de la délégation de l’Union européenne en Égypte et de M. Bruno Maes, représentant de l’UNICEF en Égypte, les partenaires de la campagne nationale contre le harcèlement « #ImAgainstBullying » ont souligné le succès de la campagne et renouvelé leur engagement à mettre fin à toutes les formes de violence à l’encontre des enfants.

Cette campagne s’inscrit dans le cadre du projet « Élargir l’accès à l’éducation et à la protection des enfants à risque en Égypte » (Expanding Access to Education and Protection for At Risk Children in Egypt), soutenu par l’UE, grâce auquel les efforts nationaux visant à protéger les enfants contre tous les types de violence sont renforcés.

En plus des messages d’intérêt public qui atteignent des millions de téléspectateurs dans les médias de radiodiffusion et qui encouragent la communauté à prendre des mesures contre le harcèlement, la campagne a été lancée sur diverses plateformes de médias sociaux qui diffusent un contenu de sensibilisation engageant sous le hashtag #ImAgainstBullying. Depuis son lancement, la campagne a inspiré des millions d’utilisateurs de médias sociaux, parmi lesquels des enfants, des parents et des enseignants, ainsi que des personnalités publiques et des célébrités, à interagir avec le hashtag en partageant leurs expériences personnelles, leurs solutions et leurs engagements pour mettre fin au harcèlement. Plusieurs entités du secteur privé ont assumé leur responsabilité communautaire et soutenu la cause de la campagne en diffusant ses messages à travers leurs différentes plateformes.

L’événement a eu lieu au musée national de la civilisation égyptienne, qui adhère aux valeurs de tolérance et de diversité sous-tendant cette campagne.

« Les signes que la campagne a été couronnée de succès en atteignant plus de 55 millions de personnes sur les médias sociaux, le nombre élevé de médias discutant de la question du harcèlement, l’activation de la ligne d’assistance téléphonique pour enfants en vue de sensibiliser le public et de répondre à sa demande, tout cela a été inspirant », a déclaré M. Bruno Maes, représentant de l’UNICEF en Égypte. « Mais ce qui témoigne de notre succès commun dans cette campagne, ce sont les premiers signes de changement : lorsque les enfants appellent ou publient sur les médias sociaux pour s’excuser auprès de leurs pairs qu’ils ont harcelés, lorsque les enseignants partagent leurs idées d’initiatives et leurs engagements pour mettre fin au harcèlement dans leurs classes, cela signifie que les attitudes envers ce comportement violent vont commencer à changer ».

Comme les enfants jouent un rôle à part entière dans la rupture du cercle du harcèlement, les voix d’enfants motivés ont été associées à l’événement, présentant leurs perspectives et les solutions proposées et appelant tous les enfants à s’exprimer et à agir contre le harcèlement. La campagne se poursuit à l’antenne et sur les médias sociaux jusqu’à la première semaine d’octobre, et les partenaires espèrent que la motivation et les actions pour mettre fin à ce comportement nuisible se poursuivront au-delà.

Vous pouvez consulter le contenu et les ressources multimédia de la campagne sur les pages officielles des partenaires.


Également disponible en

Aucun commentaire: