Translate

jeudi 28 novembre 2013

Rencontre 5+5 de la protection civile de la région méditerranéenne

Rencontre 5+5 de la protection civile de la région méditerranéenne - “Retour d’expériences dans la gestion des catastrophes”

La réunion des 5+5 de la Protection civile de la zone méditerranéenne s’est tenue, hier, à Alger. Cette rencontre, qui durera deux jours, regroupe des experts de la Cimo et a pour thème “Le retour d’expériences dans la gestion des catastrophes”. Le séminaire intervient à la suite de la rencontre des ministres de l’Intérieur des États de Méditerranée, les 8 et 9 avril dernier, où ils avaient convenu de renforcer et de consolider davantage la coopération.
Lors de leur rencontre, les responsables avaient convenu de l’intensification de la connaissance mutuelle, la formation technique spécialisée et le transfert d’expertise et du savoir-faire. Ils avaient également décidé l’organisation d’exercices de simulation de situation d’urgence visant la mutualisation des moyens, l’échange d’informations et de retour d’expériences, l’échange d’informations sur les nouvelles technologies dans le domaine de la Protection civile comme l’utilisation de l’image satellitaire ou la cartographie des risques. “De grands pas sont déjà franchis. 
Ce programme très riche et varié permettra de rapprocher nos systèmes d’organisation, de coordination et de gestion des catastrophes et de préparer une éventuelle projection en cas d’entraide mutuelle”, a déclaré, hier, le directeur général de la Protection civile algérienne, le colonel Mustapha Lahbiri. Et d’ajouter que “plusieurs communications de restitution de la Protection civile algérienne, telles que le tremblement de terre de Boumerdès, les inondations de Ghardaïa et un accident industriel de Skikda”, seront données. 
Durant les deux jours, plusieurs sujets seront également à l’ordre du jour, à savoir l’organisation administrative et opérationnelle de la Protection civile, l’organisation des secours en Algérie en cas de catastrophe, ainsi que le retour d’expérience concernant le séisme de 2003, l’inondation de Ghardaïa en 2008 et l’explosion de la zone pétrochimique de Skikda en 2004. Le second jour sera dédié à une table ronde qui aura, entre autres, pour thème l’échange de points de vue sur les retours d’expériences des différentes catastrophes enregistrées dans le bassin méditerranéen ou l’interopérabilité des équipes de secours dans le bassin méditerranéen dans le cadre de la solidarité régionale. 
La rencontre, qui a vu la participation de l’Espagne, de la France, de l’Italie, de la Tunisie, de la Lybie et du Malt, a été clôturée par un exercice grandeur nature exécuté par les éléments de l’Unité nationale d’instruction et d’intervention.
Par  Djazia Safta - Source de l'article  Liberté Algérie

Aucun commentaire: