Translate

dimanche 24 novembre 2013

Réunion des ministres de transports des 5+5 - L’Algérie veut avoir des hubs internationaux

L’Algérie préside présentement le groupe des 5+5 dans le secteur des transports. 

Les ministres en charge de ce département regroupant l’Union pour la Méditerranée (UPM) et les 10 pays de la rive sud et Nord se retrouveront à partir de jeudi à Bruxelles pour la signature d’un mémorandum. 

La conférence sera consacrée dans un premier temps à la mise en oeuvre des recommandations de la rencontre de Marrakech tenue en 2005, inscrite dans le cadre du processus de Barcelone. Lequel a prouvé ses limites ais que les pays 5+5 tentent de raviver.

Des recommandations qui visaient la mise en place d’un réseau euro-méditerranéen de transport multimodal dans le but de renforcer les échanges entre les deux rives. Ce n’est pas tout, l’Algérie qui préside ce groupe sectoriel compte peser de tout son poids pour arracher la décision que certaines de ses plate-formes aéroportuaires et portuaires deviennent de véritables hubs.

En ce sens que les marchandises destinées à l’Asie, à titre d’exemple, fassent escale au port de Djedjen ou à l‘aéroport Houari Boumèdiène avant d’être acheminées vers l’Europe, par exemple, ce qui ne manquera pas de constituer une véritable source de devises pour notre pays. Reste à savoir si Amar Ghoul, ministre des Transports, saura convaincre ses pairs.

D’autre part, et de sources proches du ministère des Transports, l’on apprendra qu’il ne sera pas question lors de cette réunion de remettre sur la table la fatidique taxe carbone que l’Union européenne compte imposer aux compagnies aériennes.

Source de l'article Leconews

Aucun commentaire: