Translate

dimanche 24 novembre 2013

Un projet de l'UE soutient la collecte et le partage de données sur les sources ponctuelles industrielles dans la région méditerranéenne



Un projet financé par l'UE assiste plusieurs pays sud-méditerranéens en vue d’instaurer le Registre des rejets et transferts de polluants (PRTR), s’appuyant sur un système qui collecte et diffuse des informations sur les rejets dans l'environnement et les transferts de substances chimiques toxiques provenant d'installations industrielles et similaires.
 
Dans le cadre du projetSystème d'information de l'environnement partagé’ (SEIS), un soutien a été accordé à l’Égypte, Israël, Liban, Palestine, Tunisie et bientôt au Maroc en vue d’instaurer le PRTR comme un outil efficace dans leur système de rapport national.
 
Les six exercices pilotes sont en cours d’exécution avec l’appui du Programme Environnemental de l’ONU et également au niveau régional, avec celui de la Composante d’H2020 “Renforcement des capacités”.
 
Le projet a progressé en Égypte avec l’organisation d’un premier atelier national en mars 2013 qui a rassemblé à Alexandrie les parties prenantes nationales et des représentants de l’industrie. Un atelier national a été organisé en Tunisie en août 2013, réunissant les administrations nationales de divers secteurs. Les préparatifs pour les ateliers nationaux en Palestine et au Liban sont engagés, alors que le PRTR pilote en Israël a pour objectif de mettre au point l’interaction nécessaire du point de vue du contenu et de l’infrastructure  entre le PRTR et d’autres systèmes de rapport existants (par ex., le Protocole “tellurique” de la Convention de Barcelone). Le PRTR pilote du Maroc devrait débuter prochainement.
 
Le projet IEVP-SEIS vise à promouvoir la protection de l'environnement dans les pays de la région IEVP. Les principaux résultats porteront sur les trois composantes du SEIS - la coopération, le contenu et l'infrastructure - grâce à une meilleure mise en réseau avec les capacités nationales en matière d'information environnementale. En outre, il favorisera l'accès du public à l'information grâce à des outils d'échange compatibles et disponibles gratuitement.
 
L'Initiative Horizon 2020 vise à améliorer la qualité de vie de plus de 420 millions de citoyens vivant dans 25 pays sur les côtes de la Méditerranée. Il s’agit d’un programme d’ensemble réunissant les politiques, stratégies et plans d’action pour une amélioration de la protection environnementale.Horizon 2020 dispose de mécanismes de renforcement des capacités, de recherche, de surveillance et de contrôle qui placent l'initiative dans une excellente position pour relever les défis auxquels elle est confrontée en permettant d'assurer une utilisation efficace et efficiente des ressources disponibles. L'inclusion de l'initiative Horizon 2020 comme l'une des six composantes de l'Union pour la Méditerranée (UpM) ajoute à l'élan politique pour relever les grands défis environnementaux. 
 
Pour en savoir plus
IEVP-SEIS – site internet
Horizon 2020 - Site internet
EU Neighbourhood Info Centre– environnement
EU Neighbourhood Info Centre : interview sur H2020 – Priorité contre la pollution en Méditerranée

Aucun commentaire: