Translate

mardi 26 avril 2016

L’UpM soutient les efforts de réduction des causes des défis de sécurité et de migration en Méditerranée

M. Fathallah Sijilmassi, secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée (UpM) a souligné l’engagement de l’organisation à contribuer davantage aux efforts de réduction des causes socio-économiques profondes des défis de sécurité et de migration actuels par un agenda commun renforcé pour le développement humain, la stabilité et l’intégration en Méditerranée.

Présentant récemment au Parlement européen à Bruxelles les initiatives et les projets de l’UpM entrepris en 2015, il a réaffirmé le plein engagement de l’UpM à continuer à promouvoir les trois principales priorités interdépendantes de la région, à savoir le développement humain, la stabilité et l’intégration, par des initiatives et des projets concrets de développement socio-économiques afin de traiter les causes profondes des défis urgents de la région. 

M. Sijilmassi a souligné que « l’ampleur des défis régionaux associés au chômage, à la migration non contrôlée et à l’extrémisme violent exigent plus que jamais des réponses collectives et un cadre régional renforcé», expliquant que l’approche de l’UpM est basée dans ce sens sur l’interrelation dynamique de la dimension politique avec l’organisation de réunions ministérielles qui ouvrent la voie à l’établissement de plateformes régionales, où des représentants de haut niveau et des experts assurent le suivi des objectifs politiques, afin de pouvoir les traduire en projets concrets sur le terrain. 

Il a également mis l’accent sur la nécessité de « mobiliser toutes les forces politiques, institutionnelles et financières » pour consolider et accélérer les dynamiques de la coopération régionale en Méditerranée, afin de pouvoir répondre sur le long terme et d’une manière collective et efficace aux défis complexes actuels, et fournir des solutions régionales. 

Les membres du Parlement européen ont souligné à cette occasion l’importance de l’UpM en tant que cadre institutionnel régional pour répondre aux défis de la région, incitant l’organisation à poursuivre ses efforts pour garantir les moyens financiers requis visant à promouvoir davantage de projets de coopération au développement pour le bien-être de la région et de ses citoyens. 

Quelque 41 projets ont été labellisés par les États membres de l’UpM en 2015 dans les domaines prioritaires de l’employabilité des jeunes, la croissance inclusive, l’autonomisation des femmes et le développement durable, avec un nombre croissant de bénéficiaires et un impact positif dans la région euro-méditerranéenne. 

Parmi ces projets, figure celui de l’aménagement de la vallée du Bouregreg qui fait partie des réalisations sélectionnées par l'Initiative pour le financement de projets urbains (UPFI) visant à promouvoir et à développer des projets urbains durables et innovants dans la région euro-méditerranéenne, qui servent d’exemples des meilleures pratiques et qui peuvent éventuellement être reproduits.

Source de l'article Atlasinfo

Aucun commentaire: