Translate

mercredi 27 décembre 2017

André Azoulay copréside à Séville la réunion du conseil d’administration de la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée

André Azoulay copréside à Séville la réunion  du conseil d’administration de la Fondation  des Trois Cultures de la Méditerranée

La Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée a adopté, lors d’une réunion de son conseil d’administration, lundi à Séville (sud de l’Espagne), son plan d’action pour 2018 qui prévoit l’organisation de plusieurs événements, notamment la cinquième édition du Congrès mondial des études sur le Moyen-Orient (WOCMES).

La réunion du conseil d’administration a été présidée par André Azoulay, Conseiller de S.M. le Roi et président-délégué de la Fondation des Trois Cultures de la Méditerranée, et José Manuel Barrios, vice-président de la région autonome de l’Andalousie, indique un communiqué de la Fondation parvenu à la MAP. Le plan d’action 2018 s’articule autour des axes de travail habituels de la Fondation dans les domaines culturel, éducatif et de performances artistiques (concerts, cinéma, présentations littéraires, cours, forums, arts scéniques, expositions, etc.), souligne la même source. 
L’événement phare de la programmation de la Fondation pour 2018 sera le cinquième Congrès mondial des études sur le Moyen-Orient qui se tiendra à Séville du 16 au 22 juillet 2018 et qui constituera un lieu de rencontre pour présenter, débattre et partager la richesse des informations sur les derniers développements des études dans ce domaine, en couvrant les perspectives les plus diverses, depuis l'analyse et la résolution de conflits jusqu’aux migrations, en passant par les thématiques liées à l’eau, l'environnement, la culture, les médias et les études sur Al-Andalus. 
Ainsi, le Congrès est un rendez-vous incontournable pour les chercheurs, les enseignants, les étudiants, les médias, les professionnels ainsi que tout autre groupe de personnes intéressées par les études sur le Moyen-Orient et sur d'autres régions du monde directement ou indirectement affectées par les affaires de cette région. À cet effet, il est prévu que ce congrès, considéré comme l'événement le plus prestigieux dans ce domaine, réunisse près de 3.000 participants provenant de plus 70 pays. Après les quatre éditions précédentes, Mainz 2002 (Allemagne), Amman 2006 (Jordanie), Barcelone 2010 (Espagne) et Ankara 2014 (Turquie), le WOCMES Séville 2018 mettra davantage l’accent sur les relations entre les trois cultures et aussi, bien entendu, en raison de l’essence même de la Fondation, à l’égard de l’héritage arabo-andalou et les racines de la ville qui accueillera cette rencontre internationale. 
L’un des faits marquants de l’année prochaine sera la deuxième édition de «Tres Festival», le grand rendez-vous des écrivains et professionnels du monde de la littérature qui sera organisé du 26 au 29 avril prochain à Grenade (sud). L’année prochaine sera importante aussi pour les projets menés par la Fondation des Trois Cultures et validés par l’Union européenne, dont le projet «Intrepida», centré sur la promotion de l’internationalisation des PME gérées par des femmes en Andalousie. Il sera en outre question de poursuivre le projet Carpet (Craft Art and People Together), lancé en 2017 et destiné à promouvoir le travail des artisans, créateurs et artistes d’Espagne, du Portugal, du Royaume-Uni et du Maroc en tant que pays invité.
Le directeur de la Fondation des Trois Cultures, José Manuel Cervera, a indiqué que la Fondation continuera en 2018 d’œuvrer en faveur de la promotion de la paix et du dialogue, à travers la connaissance et la réflexion. Le plan d’action 2018 de la Fondation conforte son rôle et sa place «d’espace de résistance face à l’intolérance et aux radicalismes», a-t-il dit, cité dans le communiqué.

Source de l'article Le Matin

Aucun commentaire: