Translate

mardi 19 décembre 2017

Des mesures de relance pour l’action et le financement de l’adaptation au climat

ClimaSouth

Le dernier jour de la COP23, les pays membres du Protocole de Kyoto ont décidé que le Fonds pour l’adaptation servirait l’Accord de Paris, en reconnaissance de son travail concret dans les pays vulnérables et conformément à son objectif de longue date visant à servir officiellement l’accord historique. 

L’adaptation au changement climatique est une priorité pour la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MENA). Le ministre égyptien de l’environnement, qui a assisté à la COP, a souligné que les stratégies et les fonds d’adaptation au changement climatique figurent parmi les priorités de l’Égypte. Une délégation jordanienne menée par le ministre de l’environnement, Yaseen Khayyat, a souligné la nécessité de mettre en place des méthodes de financement « plus claires » pour les projets d’adaptation, en plus de promesses plus fermes de la part des pays donateurs.

Comme les besoins d’adaptation ont augmenté avec la montée du niveau des mers, les inondations, les sécheresses et les tempêtes intenses, la demande a augmenté rapidement. Rien que cette année, le Fonds pour l’adaptation a reçu 54 propositions de projets d’une valeur record de 350 millions de dollars
Le Fonds a fixé à 80 millions de dollars son objectif de mobilisation des ressources pour 2017, et a jusqu’à présent décidé de financer plus de 104 millions de dollars en nouvelles propositions. Michael Kracht, président du conseil du Fonds pour l’adaptation, a déclaré : « Grâce à un processus d’engagement des parties prenantes inclusif et mené par les pays, de nombreux projets innovent dans le domaine de l’adaptation et produisent des modèles qui peuvent être reproduits par d’autres. » 
Depuis le lancement de ses opérations il y a 10 ans, le Fonds pour l’adaptation a alloué plus de 460 millions de dollars à 70 projets dans des communautés vulnérables de 58 pays en développement, profitant à près de 5,5 millions de bénéficiaires directs. Grâce à sa modalité d’accès direct, le Fonds permet aux pays de renforcer leurs capacités nationales d’adaptation au changement climatique.

Pour en savoir plus

Également disponible en

Projet connexe
Soutient la transition des pays du sud de la PEV vers le développement à faible intensité en carbone et la résilience au changement climatique, dans un contexte de développement durable et

Aucun commentaire: