Translate

mercredi 25 novembre 2015

Festival du film méditerranéen d’Annaba - Trois films algériens à la conquête d’«El Anneb d’or»

Dix-neuf films sont en compétition pour le prix «El Anneb d’or» dont 3 longs métrages algériens.

Résultat de recherche d'images pour "Festival du film méditerranéen d’Annaba"Il s’agit de Opération Maillot de Okacha Touita, Madame courage de Merzak Allouache, et Mémoire de scène de Rahim Laloui. C’est ce qu’a révélé hier Saïd Ould Khelifa, commissaire du Festival du film méditerranéen d’Annaba, prévu du 3 au 10 décembre 2015, lors d’une conférence de presse, tenue hier à la Grande bibliothèque d’Annaba. Pour la Tunisie, le Liban, la Palestine et la France, ils participeront chacun avec deux films.

Quant à la Syrie, Turquie, Chypre, le Maroc, l’Espagne et la Croatie, ils auront à concourir avec un seul film chacun. A travers leurs œuvres, les réalisateurs en course devront convaincre un jury composé de six critiques dont le président est Pierre Abi Saab, un Libanais grand critique de cinéma et rédacteur en chef du journal Akhbar Loubnania. Les autres sont Keltoum Bornaz (Tunisie), Jean Noël Picq (France), Kamel Dehane (Algérie), Goran Tozzia (Macédoine) et l’Italien Virgilio Vozza. «C’est par un souci de compétence et d’impartialité que ce choix a été porté sur ces connaisseurs du 7e art. Ce qui donnera une crédibilité certaine à cet compétition», a estimé le commissaire cet événement culturel.

Les organisateurs de ce festival qui revient de loin n’ont omis de prévoir un hommage à titre posthume à de grands noms du cinéma algérien et méditerranéen disparus au cours de cette année. Le conférencier annonce la programmation du célèbre film Patrouille à l’Est de Amar Laskri, Le Clandestin de Benamar Bakhti, M. Ibrahim et les Fleurs du Coran de Omar Sharif et Le Destin de Nour El Sherif. Cette manifestation sera également l’occasion pour débattre sur la question des migrants en Méditerranée.

Un thème qui colle directement à la wilaya de Annaba puisqu’elle est sujette à ce phénomène. A ce propos, les spectateurs assisteront à la projection de quatre films dédiés à ce fléau d’actualité à travers les films de Méditerranea de Jonas Carpignano, Frontières de Mostéfa Djamjam, La Pirogue de Moussa Touré, et Les Messagers de Laetitia Tura. Après les projections, des tables rondes seront consacrées à ce sujet. 

Par Gaidi Mohamed Faouzi - Source de l'article El Watan

Aucun commentaire: