Translate

mercredi 13 avril 2016

Experts israélien et polonais: Comment se comportent les PME marocaines et tunisiennes à l’export

Barcelone : Les PME, dans des économies marocaines et tunisiennes, tournées vers l’export, sont des vecteurs stratégiques de captation de la valeur ajoutée. Deux experts israélien et polonais en évaluent les niveaux de performances.

PH ArchiveEn effet, Alfred Tovias, professeur en relations internationales à l’université hébraïque de Jérusalem et Jan Michalek, professeur d’économie à l’université de Varsovie, ont rédigé une étude consacrée à l’évaluation des capacités à l’export, des PME du Maghreb et du Moyen-Orient, avec un accent particulier pour les PME marocaines et les tunisiennes. 

Cette étude, financée par le Forum euro-méditerranéen des instituts de sciences économiques (Femise), paraîtra officiellement à la fin de l’été 2016. Néanmoins, ses deux auteurs ont en présenté les traits généraux lors d’une récente conférence du femise, tenue à Barcelone. 

Sur son portail web officiel, le femise a rapporté les premières conclusions de cette étude, formulées par Alfred Tovias et Jan Michalek. 

Selon les deux experts israélien et polonais les PME marocaines et tunisiennes ont nettement amélioré leur productivité ce qui a eu une meilleure influence sur leur performance à l’export. 

Cette productivité s’est rehaussée, estiment les deux experts, grâce à l’accroissement considérable, chez les PME marocaines et tunisiennes, de l’utilisation des technologies d’origines étrangères, ce qui a joué un rôle important dans leur capacités à exporter. 

Alfred Tovias et Jan Michalek ont indiqué que dans les deux pays maghrébins, où il y a de vraies économies diversifiées et productives, les PME innovent plus. Elles ont introduit des nouveaux produits et investissent énormément en recherche et développement. De plus en plus, ajoutent-ils, ces PME font appel à des cadres de niveaux universitaires. 

Les deux experts, qui affirment que leur étude a permis de dresser un comparatif des performances à l’export des PME du Maghreb et du Moyen-Orient, avec celles de pays de l’Europe centrale et de l’Est, ont expliqué que méthodologiquement, ils ont évalué les niveaux de performance à l’export des PME des pays étudiés, en se basant sur l’analyse de critères comme : 

- La Productivité de la main d’œuvre, 
- La taille et ancienneté de l’entreprise, 
- Les niveaux de recherche et de développement, 
- La composition du capital social.

Source de l'article LeMag

Aucun commentaire: