Translate

dimanche 10 avril 2016

L’Algérie, le plus grand acheteur du blé français

Encore une fois, les commandes algériennes de céréales auprès de ses fournisseurs de l’hexagone ont été à l’origine de la hausse de 28% des exportations françaises de blé. 

Les expéditions du mois d’avril dernier vers l’Algérie et le Maroc, les plus grands acheteurs non européens du blé français, ont poussé la courbe vers l’ascension la plus importante de l’année.

Les expéditions vers le Maroc ont également plus que doublé, se situant, elles, à 258 645 tonnes. Les livraisons vers la Belgique, le deuxième plus grand importateur de cette saison, ont augmenté de 5,4%, pour atteindre165 358 tonnes. Les exportations françaises d'orge ont augmenté de 52% depuis le mois d’avril 2012, se situant ainsi, en volume, à 531 015 tonnes. 

La Belgique, la Tunisie et la Syrie étaient les principaux clients de l’orge français. Les exportations de blé dur, un grain utilisé traditionnellement dans la fabrication des pâtes alimentaires, ont également plus que doublé, atteignant 258 844 tonnes. L'Italie et l'Algérie sont les plus grands acheteurs de la saison du blé dur français. 

Les exportations du maïs français ont augmenté de 6,1% en rythme annuel, se situant à 566 251 tonnes. Les prévisions d’exportations de blé tendre durant ce mois de juin de la campagne agricole2012-13 s’établissent à 17,05 millions de tonnes. 

Les exportations des 10 premiers mois de l'adite campagne ont fait un bond de 17% en rythme annuel, se situant à 14,64 millions de tonnes, à en croire les Douanes françaises. 

Par  Ali Ben Mohamed - Source de l'article Econews

Aucun commentaire: