Translate

jeudi 7 avril 2016

Méditerranée et mer Noire : « construire un avenir pour une pêche artisanale durable »



MedPAN (network of marine protected area managers in the mediterranean) qui est le Réseau des gestionnaires d'aires marines protégées en méditerranée, a mis en ligne fin mars 2016 sur son site les conclusions d’une importante conférence organisée du 7 au 9 mars 2016 à Alger par la Commission Générale des Pêches pour la Méditerranée (CGPM) en collaboration avec la FAO et de nombreuses structures dont certaines financées par l’UE (CIHEAM), des chercheurs et des ONG. 
 
Les trois journées d’échanges ont mis en avant le « rôle crucial des AMP » (aires maritimes protégées’) pour « Construire un avenir pour une pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire ».
 
« La pêche artisanale joue un rôle social et économique de premier plan dans la région. Elle représente plus de 80% de la flotte de pêche, emploie au moins 60% des travailleurs directement engagés dans les activités de pêche à bord et contribue à environ 25% de la valeur totale des débarquements provenant des pêches de capture dans la région. La pêche artisanale offre l’un des meilleurs exemples d’utilisation durable des ressources : l’exploitation des ressources biologiques marines se déroule de manière à minimiser la dégradation de l’environnement tout en maximisant les bénéfices économiques et sociaux. Pourtant, un effort concerté est nécessaire pour faire en sorte que les meilleures pratiques deviennent des pratiques courantes », est-il affirmé.
 
 


Aucun commentaire: