Translate

dimanche 27 mars 2016

Au 1er « Mardi Économie » Villa Méditerranée/La Tribune : l'impact de la crise économique tunisienne sur la politique

Ce 29 mars, la Villa Méditerranée de Marseille inaugure son cycle des "Mardi de l'Économie", en coopération avec La Tribune, et un conférencier de marque, l'économiste Radhi Meddeb, entrepreneur et ancien président de l'Ipemed.

Radhi Meddeb, économiste et dirigeant d'entreprise.Cinq ans après sa révolution, la Tunisie a réalisé un parcours politique remarquable, aboutissant, grâce à un consensus érigé en mode de gouvernance, à l'adoption d'une constitution rénovée, saluée par la communauté internationale comme étant moderne, respectueuse des droits des femmes et affichant de multiples exceptions positives par rapport à l'ensemble du monde arabe et musulman en matière de droits et de libertés.

Ce faisant, la Tunisie a satisfait en partie une des trois exigences fondamentales qui étaient derrière la révolution de 2010-2011, l'exigence de plus de libertés.

Deux autres exigences sont restées malheureusement insatisfaites, voire même non adressées. Il s'agit de celles relatives à de meilleures conditions sociales et de plus grandes opportunités économiques.

Après la politique, la nécessité de la transition économique et sociale
La transition politique ne répond pas seule aux attentes des populations et elle doit être accompagnée d'une transition économique et sociale.
Entretemps, l'environnement régional s'est obscurci et la petite Tunisie se trouve confrontée à de nouveaux défis sécuritaires en plus de ceux économiques et sociaux.

Elle se trouve prise en étau entre l'exigence de réformes structurelles multiples, seules susceptibles de relever son potentiel de croissance, les revendications sociales pour des emplois immédiats et de meilleures conditions de vie, et enfin le devoir de mener une guerre sans merci au terrorisme et à la violence extrême.

La paix, la stabilité de la Tunisie et son développement sont un bien public global que seule la Tunisie ne peut pas assurer. Il est du devoir et de la responsabilité de la communauté internationale de se mobiliser à ses côtés.

L'Europe, de par sa proximité géographique et humaine, l'intensité de ses relations économiques et commerciales et le poids de l'histoire partagée doit être nécessairement aux premières loges de ce soutien, dans une démarche de solidarité, de proximité et de communauté de destins.

...
Entrée libre sur inscription

par mail à billetterie @villa-mediterranee.org

ou par téléphone au 04 95 09 42 70.
La conférence, qui se déroulera de 19 h à 21 h, sera animée par Radhi Meddeb.

Polytechnicien, ingénieur des mines et économiste, Radhi Meddeb a fondé en 1986 le groupe Comete Engineering, dont il est le PDG. Il est aussi administrateur de la Banque tuniso-koweitienne en Tunisie, et membre ducConseil d'administration de la Banque centrale de Tunisie.

Depuis 2011, il anime l'association tunisienne Action et Développement Solidaire, qui œuvre à l'identification d'un nouveau modèle de développement économique et social. Il fut aussi jusqu'à récemment le président d'IPEMED (Institut de prospective économique du monde méditerranéen, Paris).

Par Alfred Mignot - Source de l'article La Tribune

Aucun commentaire: