Translate

mercredi 16 mars 2016

Nil : « un don du ciel », bienfait pour l'homme



Le Nil serait, selon la légende, un don du ciel et considéré comme le berceau de la civilisation. 

Dans un pays aride, tel que l’Égypte, aux terres agricoles fertiles nourricières de sa  population depuis des millénaires,  le grand fleuve, l’un les plus étendus au monde, mérite cette appellation. La BERD agit pour valoriser l’exploitation de cette ressource à préserver.  Elle y a investi plus de 53 millions d’euros pour y développer l'agro - industrie, secteur prioritaire dans les activités de la Banque.  
Plus que jamais sans doute, compte tenu des besoins croissants en eau, d’une population en augmentation et du défi du changement climatique, le Nil acquiert une importance plus forte, souligne la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) qui a posté sur ses pages Web une vidéo illustrant cet intérêt.

En lien avec Juhayna le plus grand producteur laitier du pays, bénéficiaire du prêt, la BERD entend « stimuler la production de lait, introduire de nouveaux produits » et surtout, dit-elle, de veiller au « respect de normes environnementales élevées ». Les activités de formation sont financées par l'instrument de voisinage de l’UE, en partage avec Juhayna.
 
 

Aucun commentaire: