Translate

dimanche 27 mars 2016

Migrants : UE, Turquie répondent à la crise humanitaire



Le Conseil européen, qui regroupe les chefs d’État ou de gouvernement de l’UE, réuni le vendredi 18 mars 2016 avec la Turquie a pris d’importantes mesures pour atténuer les effets humanitaires de la crise des migrants. 

Il s’agit essentiellement d’un accord de mise en œuvre de décisions prises notamment le 7 mars dernier et qui visent à distinguer entre les demandeurs d’asile en particulier syriens et les migrants illégaux et aussi à organiser un accueil humainement acceptable depuis le territoire turc et éviter aux réfugiés de courir des risques mortels.
 
En contrepartie d’appuis concédés par l’UE, la Turquie a formellement « accepté le retour rapide de tous les migrants n'ayant pas besoin d'une protection internationale » partis en Grèce et « de reprendre tous les migrants en situation irrégulière interceptés dans les eaux turques ».  
Le Conseil note aussi que « la Turquie et l'UE sont également convenues de continuer à renforcer les mesures contre les passeurs et se sont félicitées de l'action que l'OTAN mène en mer Égée. 
Dans le même temps, la Turquie et l'UE reconnaissent que des efforts supplémentaires et résolus doivent être déployés rapidement ». L’objectif affirmé est de « démanteler le modèle économique des passeurs et d'offrir aux migrants une perspective autre que celle de risquer leur vie ».
 

Aucun commentaire: