Translate

dimanche 20 mars 2016

L’éducation pour changer l’Égypte

« L’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde » - Nelson Mandela.

En 2014, un protocole de coopération a vu le jour entre le Ministère de l’Education Égyptien, l’Organisation du Baccalauréat International (BI) et l’Ecole Oasis Internationale, une école privée crée en 1989, pour construire une école publique modèle « l’Ecole Egyptienne Internationale à El Marag », offrant les programmes de l’BI.

Almarag School

Notre objectif était de renouveler la tradition des écoles publiques, reconnues comme excellentes et de former de nouvelles générations en Egypte, capables de prendre en charge le futur de leur pays. Ce modèle d'école joue positivement sur les cultures et les profils des citoyens de notre société car il touche l'élève, le professeur, l'administrateur et les parents. 

Afin d'y parvenir voyant le nombre importants d'écoles publiques en Egypte (50,000 écoles publiques d'après les derniers chiffres publiés), la première étape est de commencer par les écoles maternelles et primaires, la grande idée est de transmettre ce modèle par le biais des professeurs certifiés pour cette nouvelle pédagogie, après avoir enseigné au moins deux ans dans ce nouveau système. Ils seront ainsi en mesure de diffuser cette pédagogie à leurs collègues. Le transfert des savoirs, des compétences et des pratiques suivra également le même modèle pour les administrateurs et les parents.

L’éducation dans cette école permet à chaque élève d’être enraciné dans sa propre culture avec l’enseignement de sa langue maternelle, l'arabe tout en ayant une vision globale du monde. Les élèves apprennent l'anglais dès l'âge de 4 ans à un niveau élevé.

Nous avons travaillé sur trois axes pour poser des fondations solides :

Equipements et installations
Nous avons équipé les classes, les laboratoires et les ateliers avec des tableaux intelligents, projecteurs, écrans et ordinateurs pour répondre à une pédagogie active. Chaque élève, dès la 5ème primaire a reçu son propre IPad afin d'améliorer les méthodes d’apprentissage, que ce soit à l’école ou à la maison. La bibliothèque centre de documentation (BCD) est suffisamment riche de livres dans tous les domaines.

Élèves et familles
Les élèves ont passé un test d'entrée pour identifier leurs compétences. Le système éducatif étant différent, il a été expliqué aux parents pour s’assurer de leur adhésion. Des formations ont suivi, notamment sur les méthodes d’évaluation continue au lieu des examens de fin de session et de l’apprentissage par cœur. Les parents ont opté pour ce changement, notamment en renonçant aux leçons particulières. Chaque parent s’est engagé à réaliser 20 heures annuelles de service au pays dans des projets pour soutenir leur communauté (alphabétisation et recyclage).

Professeurs et administrateurs
Ils ont passé des sélections. Ils sont désormais des modèles à suivre, au niveau de leur comportement (engagement à ne donner aucune leçon particulière), de leur présentation (ils portent un uniforme et ont suivi une formation sur l’étiquette), ou de leurs connaissances puisqu’ils suivent un cycle de formation intensif sur la différenciation, l’enseignement hors murs, l’évaluation formative et sommative, les nouvelles technologies et la discipline positive.
Ils ont travaillé en binôme avec leurs collègues de l'école Oasis internationale à raison d'une rencontre hebdomadaire. Ils ont rédigé la vision de l’école et le plan stratégique quinquennal.

Après seulement un an de travail, la mentalité des familles a changé. Cette éducation a eu une influence positive sur leur vie quotidienne. Jour après jour nos élèves développent des qualités essentielles telles que le respect, l'audace, l'altruisme, la recherche et l'ouverture d'esprit. L’objectif ultime est de diffuser ce modèle dans chaque gouvernorat d’Egypte.

Et pour ce faire, une structure pédagogique ainsi qu'administrative devra être créée selon des critères internationaux, afin de mettre en place un conseil composé de 5 départements ayant des missions et des objectifs spécifiques pour assurer la mise en place, le développement et le contrôle qualité de ce projet ; département affaires des professeurs et formations, département service des parents et académie de formations, département service des écoles, département nouvelles technologies et département de communication (interne et externe).

En fin, la différenciation est obligatoire entre les écoles qui seront nouvellement créées et les écoles existantes qui passeront à ce nouveau système. Pour ces dernières, un programme pour les communautés scolaires de ces écoles devra être mis en place, pour s'assurer qu'elles adhèrent au changement et que le passage vers ce nouveau système d'éducation se fasse le plus paisiblement possible. 

Cette école est la preuve que ce changement est possible. 

Par Esmat Lemei - source de l'article Le Blog de la Banque Mondiale

Aucun commentaire: