Translate

mercredi 23 mars 2016

Société civile/ AFD : Un programme pour réduire les inégalités

Le programme concerté pluri-acteurs Soyons Actifs/Actives (encore appelé PCPA Tunisie), en faveur de la société civile tunisienne, démarrera prochainement sa première phase opérationnelle pour les trois prochaines années. 

Résultat de recherche d'images pour "Tunisie société civile/ AFD : Un programme pour réduire les inégalités"Ce programme bénéficie du soutien de l’Agence Française de Développement, à hauteur de 2,594 M€ pour trois ans.

Ce programme réunit aujourd’hui près de 50 organisations de la société civile tunisienne et française (associations, ONG, syndicats, coopératives) et a pour ambition la réduction des inégalités et l’accès aux droits des populations tunisiennes dans les domaines de l’éducation, de l’insertion socio-professionnelle via notamment l’économie sociale et solidaire et de la citoyenneté active. Il pourra accueillir de nouveaux membres tout au long de sa mise en œuvre.

Coordonné par l’ONG française Solidarité Laïque, ce programme a démarré en 2012 par une phase pilote de diagnostics territoriaux. A partir de 2014, le programme est entré dans une phase de construction et de renforcement des capacités de ses membres. A l’occasion de son assemblée plénière qui aura lieu les 18 et 19 mars prochains à Tunis, le programme s’engagera pendant trois années à soutenir des projets innovants issus de la société civile dans les territoires les plus marginalisés et en faveur des populations les plus vulnérables. 

Ce programme travaille selon une approche concertée du développement, en réunissant des acteurs non gouvernementaux, les pouvoirs publics tunisiens et français, mais également les collectivités territoriales des deux pays. Cette méthode vise à renforcer le rôle de la société civile dans ces capacités à mener des actions de proximité, à se structurer, à dialoguer avec les autorités et à participer aux politiques publiques.

Il sera mis en œuvre en synergie et en complémentarité avec d’autres programmes visant le soutien à la société civile tunisienne, notamment le PISCCA (Projets innovants des sociétés civiles et coalitions d’acteurs) de l’Institut français de Tunis et le PASC (Programme d’Appui à la société civile) de la Délégation de l’Union européenne à Tunis.

Source de l'article Gnet

Aucun commentaire: