Translate

dimanche 20 mars 2016

La Tunisie engagée dans un projet courageux, celui de construire un pays démocratique solide

La Tunisie est engagée dans « un projet courageux, celui de construire un pays démocratique solide », a déclaré jeudi, le ministre français des Affaires étrangères et du développement international, Jean-Marc Ayrault, en visite officielle de deux jours en Tunisie.

« J’ai choisi la Tunisie pour une première visite au Maghreb. C’est un message fort de la France pour montrer sa solidarité avec ce pays dans sa lutte contre le terrorisme », a affirmé à l’agence TAP, Jean-Marc Ayrault, à l’issue d’un entretien avec le ministre des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui.

Une convention a été signée entre la Société nationale des chemins de fer (SNCFT) et la Société française des chemins de fer (SNCF), en marge de cette rencontre. 

Le chef de la diplomatie française s’est félicité de cette coopération qui, a-t-il dit, représente un exemple concret de partenariat économique permettant de proposer à la jeunesse tunisienne un avenir en matière d’emploi. L’entretien Jhinaoui-Ayrault a porté sur la disposition de la France à appuyer les demandes de la Tunisie auprès de l’Union européenne à l’occasion de la tenue du Conseil de partenariat tuniso-européen à Luxembourg le 18 avril 2016, selon un communiqué du MAE.

Les deux ministres ont appelé à la nécessité de suivre l’exécution des échéances bilatérales, en particulier, la première session du Conseil tuniso-français du dialogue politique de haut niveau, sous la présidence du chef du gouvernement tunisien et du premier ministre français.
Ils ont échangé les vues sur un ensemble de questions régionales et internationales d’intérêt commun dont, en particulier, la situation en Libye et l’urgence de former un gouvernement d’entente nationale et de lui fournir le soutien nécessaire pour lui permettre de rétablir la paix et de combattre le terrorisme.

Jean-Marc Ayrault représentera vendredi la France à la cérémonie qui aura lieu en hommage aux victimes de l’attaque terroriste contre le musée du Bardo le 18 mars 2015.

Source de l'article Africanmanager

Aucun commentaire: