Translate

dimanche 10 avril 2016

Ajaccio : une conférence autour des jeunes méditerrannéens et des médias

Quel avenir pour les médias traditionnels, dont les jeunes se détournent de plus en plus au profit des réseaux sociaux ? C'est la question qui s'est posée lors de la 23è édition de la COPEAM, une association qui œuvre dans le secteur de l’audiovisuel en Méditerranée depuis 20 ans.

© France 3 Corse ViaStellaLa Méditerranée, ce sont des enjeux de sociétés immenses, et les médias y contribuent de plus en plus. Dans l'assemblée, le constat s'impose : quelque soit le pays, la jeunesse échappe aux médias publics dits "traditionnels". Cela les inquiète et les pousse à se renouveler.

Mais l'innovation, c'est peut-être ne plus opposer réseaux sociaux et télévisions classiques mais au contraire de chercher les usages associés de ces médias. Une voie vers des formes collaboratives pour l'info et les programmes de demain.

23è édition de la COPEAM. Il s’agit d’un rendez-vous annuel qui rassemble responsables des médias audiovisuels publics des pays méditerranéens ainsi que les journalistes, spécialistes de la culture et dirigeants d’institutions et organisations internationales. Cette année, la thématique centrale de la Conférence était la suivante: "Quel avenir pour les jeunes de la Méditerranée ? La contribution des médias".



















Ajaccio : une conférence autour des jeunes de la Méditerranée et des médias

Intervenants : Monica Maggioni, présidente de la RAI // Mostapha Mellouk, président Media Partners, Maroc

La COPEAM a pour missions de valoriser et préserver le patrimoine audiovisuel méditerrannéen, favoriser la circulation des oeuvres et former les professionnels du secteur. Elle est censée favoriser le dialogue interculturel ou encore encourager l'égalité des genres dans les médias.

Mercredi 6 avril s'est tenue, dans la cour du Musée de Bastia, une table ronde sur le thème "Méditerrannée : guerre et paix". A cette occasion étaient présents des journalistes venus d’Algérie, d’Egypte, d’Espagne, du Maroc, de Sardaigne, de Sicile, de Tunisie, mais aussi
de François Graziani (Porte-parole de la Chaire Méditerranéenne de l’université de Corse).

La Corse au comité directeur de la COPEAM ?Gilles Simeoni, président du conseil exécutif de Corse, a à cette occasion annoncé la candidature de la collectivité territoriale de Corse (CTC) au comité directeur de la COPEAM et à la présidence de la commission cinéma, festival, culture. La Collectivité territoriale de Corse adhère à la COPEM depuis 2010.

► Michel Boyon, ancien directeur du CSA (Conseil Supérieur de l'Audiovisuel), était l'invité du Corsica Sera du 9 avril.

La COPEAM : qu'est-ce que c'est ?

La COPEAM (Conférence Permanente de l’Audiovisuel Méditerranéen) est une Association internationale, interprofessionnelle à but non lucratif, dont les prémisses ont été établies à Palerme en 1990 et 1994, grâce à deux grandes Conférences fondatrices.

Elle a été constituée officiellement au Caire en 1996, avec l’approbation des ses Statuts par 63 organismes, parmi lesquels 28 radiodiffuseurs.

Elle représente plus de 20 ans de coopération dans le secteur audiovisuel, plus de 100 associés dans la Région euro-méditerranéenne dont 39 radiodiffuseurs publics de cette zone.

Aucun commentaire: