Translate

dimanche 29 janvier 2017

Extension d’un projet en faveur de la connectivité des communautés de recherche et augmentation de la participation financière de l’UE


Résultat de recherche d'images pour "projet EUMEDCONNECT3,"

Le projet EUMEDCONNECT3, financé par l’UE, qui encourage la connectivité internationale dans le domaine de la recherche et de l’enseignement (R&E) dans la région Est de la Méditerranée, vient d’être prolongé jusqu’en décembre 2019

La participation de la Commission européenne a par ailleurs été augmentée, et son cofinancement s’élèvera désormais à 60 % des coûts totaux du projet (soit 3,2 millions d’euros) au lieu des 36 % initiaux, dans le but d’encourager les nouvelles connexions et les renforcements de capacité.
 
L’extension a été annoncée lors de l’e-AGE 2019, l’événement phare de l’ASREN (le Réseau arabe de l'enseignement et de la recherche scientifique), l’un des partenaires du projet, qui s’est tenu à l’Université américaine de Beyrouth (AUB), au Liban. Les participants présents à la conférence y ont également appris le récent renforcement du débit de connexion international du Liban. Début 2016, l’AUB a en effet alloué 10 Mo/s de sa capacité Internet pour être reliée au réseau GÉANT du projet via le hub londonien de l’ASREN en vue d’établir une connexion pilote.  Cette réalisation et la perspective de l’extension du projet EUMEDCONNECT3 ont permis d’atteindre au mois de novembre une capacité de 320 Mo/s et de donner un coup d’accélérateur à la mise en place d’un réseau national de recherche et d’enseignement pour le Liban (LERN). ​
 
L’exemple libanais et les nouvelles modalités du contrat EUMEDCONNECT3 devraient donner un nouvel élan aux activités de réseautage R&E en Jordanie et en Palestine. La Jordanie dispose déjà d’un débit de connexion de 155 Mo/s via l’ASREN grâce au financement d’EUMEDCONNECT3. De nouveaux renforcements de capacité sont attendus en vue de soutenir la mise en service du laboratoire de rayonnement synchrotron SESAME, et la communauté R&E jordanienne commence à tirer parti de cette connectivité.  
 
La Palestine a elle aussi hâte d’être reliée à la communauté R&E internationale. Des projets visant à établir une connexion internationale d’un débit de 155 Mo/s sont en cours, grâce au financement d’EUMEDCONNECT3 et d’autres donateurs, tels que l’organisation Talal Abu Ghazaleh.
 
Le projet EUMEDCONNECT, financé par l’UE, soutient la mise en réseau des instituts de recherche et d’enseignement de l’Est de la Méditerranée (Jordanie, Liban et Palestine). Étant actuellement à sa troisième phase, il fournit une connexion Internet internationale à haut débit en vue de favoriser la collaboration scientifique et académique. Le projet est mené par l’organisation GÉANT en partenariat avec l’ASREN, les NREN (réseaux nationaux de recherche et d’enseignement) locaux et les NREN de Chypre, France, Grèce, Italie et Espagne. ​
 
Au cours de ses précédentes phases, le programme EUMEDCONNECT a également mis en place un réseau R&E à l’échelle de l’Afrique du Nord, reliant ainsi l’Algérie, l’Égypte, le Maroc et la Tunisie, qui en profitent depuis 2004. En juillet 2015, les pays nord-africains sont devenus partenaires du nouveau projet AfricaConnect2, également géré par GÉANT et l’ASREN. Ils entretiennent des liens étroits avec la communauté EUMEDCONNECT3, dans la mesure où les deux projets visent à rapprocher les communautés R&E arabes et africaines.
 
Pour en savoir plus:
EUMEDCONNECT3 site internet 
Réseau arabe de l'enseignement et de la recherche scientifique (ASREN) site internet 
AfricaConnect2 site internet

Aucun commentaire: