Translate

dimanche 15 janvier 2017

Villa Méditerranée : Michel Vauzelle annonce le choix du transfert de l’APM à Marseille

L’ancien président de la Région Paca, Michel Vauzelle annonce l’implantation de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée (APM) à la Villa Méditerranée. La balle est à nouveau dans le camp de Christian Estrosi l’actuel président de la Région qui a confirmé la semaine dernière le projet de grotte Cosquer sur le site….


vauzelle enrique

Encore un rebondissement dans l’affaire de la Villa Méditerranée… Michel Vauzelle, l’ancien président de la Région Paca, reprend la main dans le dossier à rebondissements de la Villa Méditerranée. Visiblement piqué au vif par le président de la Région Paca Christian Estrosi qui avait annoncé le 8 décembre que, faute de décision de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée, la Villa Méditerranée serait finalement dédiée à l’accueil d’une réplique de la Grotte Cosquer (une finalité confirmée jeudi dernier lors des voœux à la presse), Michel Vauzelle annonce justement cette après-midi par voie de communiqué que l’APM a décidé de transférer son siège à Marseille.


Dans le communiqué intitulé « Un parlement pour la paix en Méditerranée s’installe à Marseille », il est précisé que « lors d’une conférence de presse qui s’est tenue à l’Assemblée nationale le mercredi 11 janvier 2017, Michel Vauzelle, vice-président de l’Assemblée parlementaire de la Méditerranée, a annoncé, en présence d’élus et de journalistes, la décision du Bureau de cette même assemblée de transférer son siège de Malte à Marseille. »


D’Israël à la Palestine, un vote unanime pour la Villa Méditerranée


Fidèle aux convictions méditerranéennes de celui qui est toujours député socialiste des Bouches-du-Rhône, le communiqué souligne : « Marseille est la capitale française de la Méditerranée. Elle est, par son histoire et sa population, un symbole pour l’ensemble des pays riverains. La Villa Méditerranée qui s’y trouve a été conçue comme le lieu du dialogue politique et culturel entre élus, société civile et jeunesse. La présence de l’APM dans ce lieu hautement symbolique est un geste très fort de confiance des partenaires de la France à l’égard de notre pays. En effet, le Bureau de l’APM a voté ce choix à l’unanimité avec Israël, la Palestine, la Jordanie, le Maroc, l’Algérie, le Portugal, l’Italie et la France. » 


« Un siège d’observateur aux Nations Unies »

Michel Vauzelle, également vice-président de la commission des affaires étrangères à l’Assemblée nationale se réjouit également des perspectives de ce transfert pour l’APM elle-même et pour le rayonnement de Marseille : « En s’installant à Marseille, l’APM prend un nouveau départ, dix ans après sa création, face à une crise sans précédent et aux problèmes posés par la mondialisation. Face à une communauté de destin qui suppose coopération et sécurité, la guerre, le terrorisme, les mouvements migratoires, le changement climatique obligent les peuples méditerranéens à « parlementer ». C’est ce qui se passera à Marseille, avec la présence de l’APM qui viendra renforcer le tissu exceptionnellement important de réseaux et d’organisations qui y travaillent pour la Méditerranée. Elle permettra au plus grand nombre d’accéder aux événements organisés par cette institution qui dispose d’un siège d’observateur aux Nations Unies. »

Jointe par Gomet’ en milieu d’après-midi, la Région Paca n’a pour l’heure pas réagi au communiqué de Michel Vauzelle. (Illustration : Michel Vauzelle au centre, accueille le président mexicain Enrique Peña Nieto, à Marseille, à la Villa Méditerranée en juillet 2015. Archives Gomet’)

Par Jean François Eyraud - Source de l'article Go-met

Aucun commentaire: