Translate

mercredi 18 janvier 2017

Interreg Med mise sur une dynamique communautaire

La programmation 2014/2020 cherche à lutter contre une multiplicité de projets sans lien les uns avec les autres en favorisant la création de communautés d’acteurs dotées d’outils permettant de développer des synergies.

Résultat de recherche d'images pour "Interreg Med"
La nouvelle génération de programmes Interreg Med est sur les rails. Instrument de mise en œuvre de la politique de cohésion de l’Union européenne, Interreg Med vise à réduire les disparités entre les régions pour contribuer au développement à long terme de l’espace méditerranéen en renforçant la coopération transnationale. Il cible cinquante-sept régions de dix pays membres (Chypre, Espagne, France, Grèce, Italie, Malte, Portugal, Royaume-Uni, Slovénie et Croatie) et de trois pays candidats (Albanie, Bosnie-Herzégovine et Monténégro). 

Tirant les leçons de la précédente programmation (2007/2013), le nouveau programme Med, qui bénéficie sur la période 2014/2020 d’un budget de 224 M€, cherche à compenser les risques liés à une dispersion, parfois excessive, des projets. «C’est la raison d’être des nouveaux projets horizontaux. Ils ont vocation à créer des communautés d’acteurs disposant d’outils pour échanger des informations et communiquer plus efficacement afin de relier entre eux les différents projets modulaires et développer des synergies » explique Nelly Bourlion du Plan Bleu, qui a reçu mission d’animer ces communautés. 

Lancement de trois projets horizontaux

Midi-Pyrénées, Les Eco-Logis d'Ensarnault, Lamaguère, Gers ph toprural
Midi-Pyrénées, Les Eco-Logis d'Ensarnault, Lamaguère, Gers ph toprural
Trois projets horizontaux ont été lancés fin 2016. PANACea (France, Italie et Espagne) a ainsi pour objectif de rationaliser les efforts de mise en réseau des acteurs impliqués dans une gestion plus efficace des Aires Protégées Méditerranéennes au service de la biodiversité. PANACea va leur permettre de rendre plus visibles les résultats des différents projets modulaires dans lesquels ils sont parties prenantes pour mieux travailler ensemble. 

BleuTourMed est un autre projet horizontal dédié à la communauté du tourisme durable en Méditerranée, porté par le Secrétariat permanent de l’Arc Latin avec plusieurs partenaires dont le Plan Bleu. BleuTourMed va mettre l’accent sur une stratégie de capitalisation autour des projets modulaires focalisés sur la protection et la promotion des ressources naturelles et culturelles de la Méditerranée. 

Objectif : réduire l’impact des activités humaines sur ce patrimoine. 

Enfin, un troisième projet horizontal ciblant la croissance bleue en Méditerranée vient également de démarrer. Piloté par le Consortium national interuniversitaire pour les sciences marines (CONISMa), InnoBlueGrowth vise à renforcer l’activité transnationale des clusters en développant là encore une véritable communauté avec créations d’outils et d’événements autour de la croissance bleue en Méditerranée. 

Lire la suite ici 


Par Christiane Navas  - Source de l'article Econostruminfo



Aucun commentaire: