Translate

dimanche 15 septembre 2013

Liban : un atelier européen pour la défense des droits des travailleuses domestiques migrantes



Le ministère libanais du travail et l’Organisation internationale du travail (OIT) ont organisé un atelier la semaine dernière au Liban. L’objectif était d’examiner et de valider les ébauches de profils de poste pour les travailleurs sociaux récemment engagés par le ministère afin d’apporter des conseils en cas de litiges entre des travailleurs domestiques migrants et leurs employeurs et de mener des enquêtes en cas de conflit

L’atelier, organisé par l’OIT dans le cadre de PROWD, le projet financé par l’UE pour promouvoir les droits des travailleuses domestiques migrantes, a vu la participation d’experts internationaux, d’ONG et de représentants publics de divers organismes gouvernementaux.   

Le profil décrit la mission du travailleur social, qui s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la discrimination, avec l’offre de services aux travailleurs migrants vulnérables. L’objectif est d’éviter tout risque d’inégalité de traitement fondée sur la race, le sexe ou d’autres motifs. La procédure de recrutement des travailleurs sociaux, leurs responsabilités, leur mission et les qualifications requises sont également décrites et leurs tâches expliquées de manière détaillée. L’ébauche tient également compte du soutien logistique dont peuvent avoir besoin les travailleurs sociaux, y compris les questions de sécurité.   

« Les profils de poste des travailleurs sociaux du ministère libanais du travail doivent être définis rapidement afin que ces personnes puissent commencer à soutenir les travailleurs domestiques migrants confrontés à des conflits quotidiens avec leurs employeurs »,explique  Zeina Mohanna, coordinatrice du programme de protection des travailleurs domestiques migrants à Amel Association International, une des ONG qui a participé à l’atelier.  

Les travailleurs sociaux et les autres participants ont également examiné la possibilité de renforcer le rôle du ministère du travail dans les conflits entre travailleurs domestiques migrants et employeurs. D’autres représentants du ministère ont échangé leurs opinions sur le projet de texte et ses différents détails. 

« Une fois l’ébauche de profil de poste adoptée par le ministère du travail, l’OIT offrira aux travailleurs sociaux une formation approfondie dans le domaine de la médiation en vue de la résolution des conflits du travail », a expliqué Zeina Mezher, coordinatrice du projet national PROWD.  
 
Pour en savoir plus
Promouvoir les droits des travailleuses domestiques migrantes  - Twitter
Délégation de l’UE au Liban – Site web
Délégation de l’UE au Liban – Page Facebook  

Aucun commentaire: