Translate

samedi 28 septembre 2013

L’UE évalue le système éducatif libyen pour améliorer la qualité de l’enseignement



Dans le cadre de leurs efforts renforcés en vue d’améliorer la qualité de l’éducation en faveur de tous les enfants en Libye, l’UE et l’UNICEF dresse un « État des lieux du système libyen d’enseignement ». 
Cette initiative doit servir de base à l’élaboration et la mise en œuvre d’une politique axée essentiellement sur le développement des enseignants. Il s’agit aussi d’une nouvelle étape majeure pour le renforcement du secteur de l’éducation en général. 
 
L’analyse se concentre spécifiquement sur les problèmes liés à la formation des enseignants, notamment le problème du surnombre de futurs enseignants alors que la filière est déjà bouchée. L’accent est mis aussi sur l’élaboration d’une définition précise du rôle des enseignants et autres membres du personnel et d’une approche plus inclusive et un enseignement tenant mieux compte des besoins des enfants, au niveau de l’école et de la classe, sur le développement de l’accueil préscolaire à l’échelon national et sur la révision du programme de formation des enseignants, avec en priorité, la gestion d’une classe. L’analyse couvre également des questions plus générales et servira de base à l’élaboration d’une politique éducative. Les mesures ayant été sélectionnées seront ensuite mises en œuvre dans le cadre d’une stratégie de développement des enseignants. 
 
« L’Union européenne se réjouit de participer à cet effort, car une éducation de qualité est véritablement la clé du développement humain », a déclaré Natalia Apostolova, Chef de la Délégation de l’UE en Libye.
 
« Une approche de l’éducation fondée sur l’équité suppose l’élimination des barrières et des freins à l’intérieur du système d’éducation et en-dehors de celui-ci, afin que tous les enfants aient la chance de bénéficier d’un enseignement de qualité »,  a expliquéCarel de Rooy, représentant de l’UNICEF en Libye.  

Cette analyse est réalisée en coopération et en coordination étroites avec le ministère de l’éducation et le Centre général pour la formation et le développement des enseignants.« L’analyse offre une image précise de la situation des enseignants, en termes de sécurité financière et de besoins de développement des capacités », explique Um-Alkheir Muftah, directrice du Centre général pour la formation et le développement des enseignants au ministère de l’éducation.    
 
En outre, « la mise en place et le développement d’une équipe nationale libyenne travaillant en étroite coopération avec des experts nationaux a permis d’améliorer la capacité du Centre général pour la formation et le développement des enseignants à procéder, dans le futur, à une analyse similaire du système d’enseignement, » a ajouté la directrice du Centre.   
 
Pour en savoir plus
EU Neighbourhood Info Centre   – Page web sur la Libye
Délégation de l’UE en Libye  – Page Facebook
Action extérieure de l’UE – Libye

Aucun commentaire: