Translate

dimanche 15 septembre 2013

Premier symposium régional sur la pêche artisanale durable en Méditerranée

Premier symposium régional sur la pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire, du 27 au 30 novembre 2013, St. Julian’s, Malta


La pêche artisanale : une longue tradition dans la région
La pêche artisanale représente traditionnellement une part importante du secteur de la pêche en Méditerranée et en mer Noire et son rôle considérable dans la région est depuis longtemps reconnu.
La pêche artisanale est en mesure de contribuer sensiblement à la sécurité alimentaire, à la croissance économique et au développement rural et d’offrir des possibilités d’emploi appréciables. Son développement durable dans l’ensemble de la région suscite donc un véritable intérêt.
La pêche artisanale est caractérisée par une grande diversité et représente un certain nombre de valeurs et des modes de vie différents. C’est un important vecteur des savoirs locaux et des bonnes pratiques de cogestion et l’incidence de ses activités sur l’environnement est relativement faible. Cependant, il existe peu d’informations à l’échelon régional concernant ses volumes de production et ses dimensions socio-économiques ainsi que la contribution qu’elle apporte au développement durable et à la préservation des écosystèmes marins.

Efforts visant à garantir une pêche artisanale durable   
Au moment où le secteur des pêches connaît une crise généralisée et nombre de pays traversent une période de transition, ce qui laisse prévoir des répercussions sur la pêche artisanale, le besoin d’interventions et de stratégies concertées se fait pressant. Il est incontestable que les organisations régionales de gestion des pêches telles que la CGPM peuvent jouer un rôle important dans ce processus.
Dès 1980, la CGPM a conclu qu’il était nécessaire d’intégrer la pêche artisanale dans un mécanisme de gestion régionale, préconisant «la définition d’une stratégie nationale précisant en particulier la place de la pêche artisanale dans les schémas d’aménagement» (Résolution CGPM/15/1980/1).
Récemment, la FAO a lancé un processus consultatif associant les gouvernements, les organisations régionales et de la société civile, les artisans pêcheurs, les travailleurs de la pêche et leurs communautés, en vue d’élaborer des directives internationales volontaires visant à assurer la durabilité de la pêche artisanale (International Guidelines on Securing Sustainable Small-scale Fisheries ou SSF Guidelines). Cet instrument juridique, destiné à fournir des conseils et des recommandations et établir un certain nombre de principes et de critères, devrait compléter le Code de conduite pour une pêche responsable de la FAO. Son texte final devrait être adopté en 2014.

Pourquoi un symposium sur la pêche artisanale?
En s’appuyant sur l’approche participative adoptée pour l’élaboration des directives de la FAO sur la pêche artisanale, la CGPM envisage de mettre en place, à l’échelon régional, une plateforme au sein de laquelle les principales questions récurrentes liées à la pêche artisanale en Méditerranée et en mer Noire pourraient être dûment abordées et où toutes les parties prenantes intéressées pourraient faire valoir leurs opinions, leurs idées et leur expertise.
Le symposium sera la pièce maîtresse qui aidera à guider des actions stratégiques et des interventions programmatiques en vue d’améliorer les moyens d’existence des communautés locales pratiquant la pêche artisanale dans la région à travers une exploitation durable des ressources marines vivantes.

Objectifs
Les principaux objectifs du symposium sont les suivants:
  • Renouveler et encourager l’engagement politique en faveur de la pêche artisanale
  • Convenir d’une feuille de route possible pour la réalisation progressive d’opérations à l’appui du développement durable de la pêche artisanale
  • Examiner la mise en place d’un projet de coopération régionale sur la pêche artisanale
  • Jeter les bases d’une plateforme au sein de laquelle les parties prenantes pourraient être directement impliquées et participer à la gestion de la pêche artisanale
Ces objectifs constitueront le point de départ d’une réflexion sur les modalités de mise en œuvre d’une politique commune pour une pêche artisanale durable, compte tenu des synergies existantes entre organisations et parties prenantes.


Source de l’article Ssfsymposium

Aucun commentaire: