Translate

vendredi 20 septembre 2013

Syrie : une réponse claire et forte s’impose selon les ministres européens des affaires étrangères



Réunis le samedi 7 septembre dans la capitale lituanienne de Vilnius, les ministres européens des affaires étrangères ont préconisé une « réponse claire et forte » en Syrie. 
« Face à l’utilisation cynique d’armes chimiques par le régime, la communauté internationale ne peut  rester impassible. Une réponse claire et forte est essentielle pour dire clairement que de tels crimes sont inacceptables et qu’ils ne peuvent rester impunis. Nous devons agir pour éviter la création d’un terrible précédent qui déboucherait sur d’autres utilisations des armes chimiques, en Syrie ou ailleurs ». C’est ce qu’a affirmé la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton lors de lecture d’une déclaration à l’issue de la réunion.   
 
Les ministres ont également souligné la nécessité de gérer la crise syrienne via le processus de l’ONU. « Nous prenons bonne note de l’enquête de l’ONU sur l’attaque du 21 août et d’autres investigations sur d’autres attaques chimiques durant ce conflit. Elle [L’UE] espère qu’un rapport préliminaire sur cette première enquête pourra être publié dès que possible et se félicite de la déclaration du Président [français] Hollande d’attendre ce rapport avant toute nouvelle action, » indique la déclaration. En outre, « l’UE appelle le Conseil de sécurité des Nations unies à unir ses efforts pour éviter toute nouvelle attaque chimique. À cette fin, elle encourage le Conseil de sécurité à assumer ses responsabilités et à prendre toutes les initiatives nécessaires pour réaliser cet objectif. L’UE et ses États membres entendent jouer un rôle actif dans ce contexte. » 
 
La déclaration souligne également que « seule une solution politique, débouchant sur une Syrie unie, inclusive et démocratique pourra mettre fin à ce terrible bain de sang, aux graves violations des droits de l’homme et à la destruction à grande échelle du pays ». Elle appelle ainsi à une rapide relance des efforts en vue d’une conférence de paix « Genève II ».  « L’UE est prête à apporter tout le soutien nécessaire pour un règlement politique de la crise et à coopérer avec les partenaires et les acteurs internationaux, en particulier les Nations unies. »
 
« L’UE entend respecter son engagement, en sa qualité de principal donateur, à venir en aide et à apporter une assistance aux populations victimes du conflit syrien. Elle continuera à se tenir prête à participer à la reconstruction, la réhabilitation et à la transition en Syrie, et à répondre ainsi aux besoins du peuple syrien », rappelle la déclaration.(EU Neighbourhood Info)
 
Pour en savoir plus
Commission européenne – Fiche - L'Union européenne et la Syrie(June 2013)
Aide humanitaire et protection civile de la Commission européenne – Fiche d’information sur la crise syrienne (août 2013)
Aide humanitaire et protection civile de la Commission européenne – Page sur la crise en Syrie
 EU Neighbourhood Info Centre  – Page web sur la Syrie

Aucun commentaire: