Translate

samedi 14 décembre 2013

Égypte : Catherine Ashton profite de sa rencontre avec le vice-Premier ministre pour signer un accord de financement pour l'éducation des enfants et l'assistance socio-économique



La chef de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, a rencontré hier le vice-Premier ministre égyptien, Ziad Bahaa El Dine, afin de discuter de la situation politique et économique de l'Égypte. 

Ils ont signé un accord de financement à hauteur de 90 millions d'euros destiné à favoriser la scolarité des enfants et à soutenir la société civile dans son combat pour aider les communautés les plus marginales.
 
S'agissant de la situation politique, le vice-Premier ministre a informé la haute représentante de l'application d'une feuille de route politique visant à mettre en place un gouvernement démocratique et civil à l'été 2014.
 
« Entre autres choses, j'ai évoqué les rapports inquiétants que j'ai reçus au sujet de la dispersion violente de la manifestation contre les procès militaires survenue hier et des arrestations perpétrées par les forces de sécurité », a déclaré Catherine Ashton. « Même si j'ai reconnu qu'il était important de préserver la stabilité du pays et d'assurer un environnement sûr pour la population, j'ai souligné que les droits fondamentaux devaient être respectés en tout temps. Ceci est fort à propos dans une Égypte en plein processus constitutionnel, processus qui devrait aboutir à l'élaboration d'une constitution garante des droits et des devoirs de tous les Égyptiens. »
 
Quant à la situation économique, Catherine Ashton a affirmé que l'UE entendait continuer à soutenir le secteur socio-économique et la société civile, conformément à l'engagement de l'UE lors de la session extraordinaire du Conseil des affaires étrangères qui s'est tenue le 21 août 2013.
 
L'accord de financement d'un montant de 90 millions d'euros conclu à l'occasion de la rencontre vise à favoriser l'accès à l'éducation pour les enfants - spécialement les filles - et à lutter contre le travail des enfants dans les régions les plus précaires de l'Égypte. En outre, cet accord aidera la société civile à fournir une assistance socio-économique dans les régions les plus marginales de l'Égypte. Par ailleurs, il aidera les acteurs non étatiques à assurer des services communautaires. Les personnes les plus défavorisées bénéficieront également de certaines avancées dans le domaine de la construction sauvage d'habitations, qui représente environ la moitié de la zone bâtie de la région du Grand Caire.
 
Catherine Ashton a conclu la réunion en réaffirmant que l'UE était disposée à continuer à soutenir le peuple égyptien dans sa quête d'un État démocratique, stable et prospère pour l'ensemble des Égyptiens.  
 
Pour en savoir plus
Catherine Ashton – Déclaration
EU Neighbourhood Info Centre – Égypte
Délégation de l'UE en Égypte – Site internet

Aucun commentaire: