Translate

mercredi 18 décembre 2013

L’UE et le Maroc signent des conventions de financement dans les secteurs de la gestion publique, de l’emploi, de l’alphabétisation et de l’agriculture

Le chef de la délégation de l’UE au Maroc M. Rupert JOY et le ministre marocain de l’économie et des finances M. Mohamed BOUSSAID ont signé aujourd’hui quatre importantes Conventions de Financement pour un montant total de 1,86 milliards de dirhams, en appui à différents programmes dans les domaines de la gestion et du financement publics, de l’emploi, de l’alphabétisation et de l’agriculture.
 
Ces quatre conventions concernent : l'appui de l’U.E. à la réforme de la gestion et du financement publics (841 millions de dirhams); le soutien à la création d'emploi et au renforcement des compétences (447 millions de dirhams); l'appui à la stratégie nationale d'alphabétisation (391 millions de dirhams) ; et enfin le Programme d'appui à la stratégie nationale du Conseil Agricole (plus de 180 millions de dirhams).

A cette occasion, M. Rupert JOY a déclaré: "Ces quatre nouveaux dons démontrent l'engagement continu de l'Union européenne à appuyer le Gouvernement du Maroc, de manière cohérente, dans le renforcement de la gouvernance publique et dans la promotion du développement économique et social. Ainsi, la gouvernance publique sera soutenue par l'amélioration de l'efficacité et de l'efficience de la gestion publique, ainsi que par l'accroissement de l'équité et le rendement du système fiscal. Le développement économique et social sera appuyé par le renforcement des compétences, en adéquation avec les besoins du marché du travail, avec un soutien aux Très Petites Entreprises, pour réduire le chômage des jeunes, ainsi que par la lutte contre l'analphabétisme, en ciblant, notamment, l'insertion professionnelle des jeunes. De plus, dans le domaine du développement agricole, il s'agira de promouvoir le conseil agricole, service essentiel d'accompagnement des petits agriculteurs".

Appui de l’U.E. à la réforme de la gestion et du financement publics : Le programme Hakama se structure en trois axes d'intervention. Un premier axe sera consacré à l'appui à la réforme du système des finances publiques, pour renforcer les principes de performance, transparence et démocratie budgétaires. Un deuxième axe sera dédié à des mesures de réforme permettant d'avoir un impact à court terme sur la qualité des services publics et favorisant la participation et le contrôle citoyen. Enfin, le troisième axe sera consacré à l'appui à la réforme fiscale, permettant de renforcer l'équité, le rendement et la transparence du système fiscal. 

Programme Emploi-TPE/PME : Ce programme vise à augmenter la quantité et améliorer la qualité des ressources humaines à disposition des secteurs prioritaires de l'économie marocaine. Cet objectif sera poursuivi par le développement des compétences, par le biais de la formation professionnelle, répondant aux besoins du marché du travail, en particulier chez les jeunes, accompagné d'un soutien spécifique aux très petites entreprises.

Programme d'appui à la stratégie nationale d'alphabétisation : Ce nouveau programme ciblera notamment l'insertion socio- professionnelle des jeunes dans les régions du Maroc les plus touchées par l'analphabétisme.

Programme d'appui à la stratégie nationale de Conseil Agricole : Avec le secteur de la pêche, l’agriculture et le développement rural constituent des secteurs très importants de la coopération UE-Maroc avec près de 2,6 milliards de dirhams de dons alloués sur la période 2011-2013 et plus particulièrement, en faveur de l'agriculture solidaire, en appuyant le pilier II du Plan Maroc Vert. Le renforcement du conseil agricole, public comme privé, s’affirme comme un élément clé de la réussite du pilier II du Plan Maroc Vert. 
 
Pour en savoir plus
EU Neighbourhood Info Centre - Maroc
Délégation de l’UE au Maroc – site web
Délégation de l’UE au Maroc – Page Facebook et Twitter

Aucun commentaire: