Translate

dimanche 1 décembre 2013

Nouveau soutien de l'UE au développement rural et à la gestion des déchets en Égypte

L'Union européenne investit dans les secteurs critiques de la gestion des déchets et de la coopération au développement rural en Égypte, à hauteur de 47 millions d'euros, en vue d'améliorer les conditions socioéconomiques pour la population égyptienne.
 
Le premier projet, le « Programme national de gestion des déchets solides (NSWMP) », inclut toute une série de mesures allant de la réforme institutionnelle au développement politique et législatif, en passant par la programmation et la mise en œuvre des investissements, le développement des capacités professionnelles et l'amélioration des services et des infrastructures. Le programme prévoit la participation de la société civile.
 
Cette action vise à apporter une contribution significative à la protection durable de l'environnement, à protéger les ressources naturelles et à réduire les risques pour la santé de la population égyptienne. Les actions prévues incluent la construction et la rénovation d'infrastructures de gestion des déchets solides, comme des usines de recyclage et de compostage, des stations de transfert, des sites d'enfouissement et d'autres centres de traitement des déchets solides requis dans le cadre d'un système intégré de gestion des déchets. Le programme soutiendra aussi la fermeture et la rénovation de décharges sauvages.
 
L'UE contribuera à relever certains de ces défis en soutenant des actions concrètes, à hauteur de 20 millions d'euros, sur un budget total de 51 millions d'euros pour le projet. Les 31 millions d'euros restants seront dégagés par KFW Bankengruppe, l'agence allemande de coopération internationale (GIZ) et le gouvernement d'Égypte. Le projet devrait commencer à la mi-2014.
 
Le deuxième projet, le « programme conjoint de développement rural de l'UE », contribuera au développement des régions rurales dans trois des gouvernorats les plus vulnérables du pays (Marsa-Matruh, Minya et Fayoum). Il s'agit d'une intervention multisectorielle, conformément à l'approche ENPARD (Programme européen de voisinage pour l'agriculture et le développement rural), axée sur la gestion durable des ressources territoriales. Le projet prévoit des formations pour les associations rurales et d'autres organisations à base communautaire, en vue de promouvoir la gestion durable des ressources locales. Il contribuera à élargir l'actuelle stratégie nationale pour le secteur agricole, pour en faire une stratégie plus spécifique et complète de développement rural.
 
En outre, une composante du programme dans le gouvernorat de Marsa-Matruh soutiendra le plan d'action national anti-mines. Cette composante soutiendra les actions de déminage, assistera les victimes des mines et mènera des campagnes de sensibilisation. À long terme, elle contribuera aussi à rendre des terres disponibles pour l'agriculture ou à d'autres fins. L'UE dégagera 27 millions d'euros pour ce programme, sur les 36 millions d'euros du projet. Les 9 millions d'euros restants seront fournis par le ministère italien des affaires étrangères.
 
Dans le cadre bilatéral général de l'accord d'association et du plan d'action avec l'Égypte, l'UE a développé sa coopération avec l'Égypte durant la période 2007-2013 en finançant des programmes et des projets dans des domaines tels que la santé, l'enseignement, le développement économique, le commerce, l'eau, le transport, les sciences, la recherche et l'innovation, la société de l'information, le développement social, rural et régional, les droits de l'homme, la justice et la bonne gouvernance, l'énergie, l'environnement et la culture.
 
L'instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) est le principal mécanisme financier de la coopération technique et financière avec l'Égypte. Les trois principales priorités de l'actuelle période de programmation sont : (i) le soutien à la réforme politique et à la bonne gouvernance, (ii) la compétitivité et la productivité de l'économie et (iii) la durabilité socioéconomique des processus de développement.
 
L'allocation budgétaire globale pour l'assistance bilatérale UE-Égypte au titre de l'IEVP s'élève à 449,29 millions d'euros pour la période 2011-2013. L'allocation totale à l'Égypte pour 2007-2013 s'élève à plus d'un milliard d'euros. 
 
Pour en savoir plus
EU Neighbourhood Info Centre – Égypte
Délégation de l'UE en Égypte – Site internet

Aucun commentaire: