Translate

jeudi 12 mars 2015

Journée MENA-OCDE pour l’investissement en Tunisie -

Dans le cadre des journées OCDE en Tunisie, un séminaire sur « l’investissement et le renforcement du climat des affaires en Tunisie » a été organisé aujourd’hui en présence de Mme Lamia Zribi Secrétaire d’Etat chargée du Développement, de Mr Carlos CONDE chef de la division moyen orient et Afrique a l’OCDE et des représentants de différents horizons, secteur public et privé, institutions financières internationales et autres. - 

Résultat de recherche d'images pour "OCDE Tunisie"Lors de son intervention Mme Zribi a souligné que l’adhésion de la Tunisie depuis 2012 à la déclaration de l’OCDE sur l’investissement international et les entreprises multinationales devra conforter la position de la Tunisie comme site d’investissement dans la région méditerranéenne, ajoutant que la Tunisie a finalisé avec succès sa transition politique, ce qui constitue un gage pour réussir la phase de transition économique qui devra permettre au pays de renouer avec la croissance. 

 La Secrétaire d’Etat a souligné dans ce même contexte, que les travaux pour l’élaboration des orientations stratégiques pour une nouvelle vision de développement ont déjà démarré. Des orientations qui doivent doter le pays d’une économie moderne compétitive et intégrée dans son environnement régional et mondial offrant des opportunités d’emploi et des conditions de vie meilleures pour tous les tunisiens. a ajouté la Secrétaire d’Etat. Mme Zribi a également mis l’accent sur l’importance du rôle de l’investissement et en particulier l’investissement privé dans la relance économique et la création des richesses, passant en revue les différentes reformes déjà engagées et celles en cours, notamment celles en relation avec l’amélioration du climat de l’investissement, comme le nouveau code d’investissement et la loi du partenariat public, privé. 

 Pour sa part Mr CONDE, a souligné que les études élaborées, montrent que les reformes lancées en Tunisie au cours des dernières décennies en vue d’attirer les investissements, n’ont pas permis de s’attaquer aux problèmes structurels, ajoutant que le processus de transition actuel offre une occasion pour engager des reformes de grande ampleur et d’adopter des mesures visant à encourager une croissance tirée par le secteur prive et l’entrepreneuriat autour de nouvelles opportunités, afin de favoriser un développement économique, social et territorial plus inclusif. 

Source de l'article Business Flood

Aucun commentaire: