Translate

samedi 21 mars 2015

Tunisie : Juncker pour examiner des "moyens additionnels" d'aider le pays

Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a indiqué jeudi qu'il appellerait les Etats membres à examiner des "moyens additionnels" d'aider la Tunisie et salué la France qui en matière de lutte contre le terrorisme "sauve l'honneur de l'Europe".

Résultat de recherche d'images pour "Tunisie Europe"Interrogé sur la radio française Europe 1 sur la possibilité que l'Europe apporte à la Tunisie une aide, non seulement économique mais aussi en matière de défense et de renseignement, M. Juncker a précisé que cette décision "relevait des Etats membres".

Il a indiqué qu'il aborderait le sujet lors du Conseil des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne qui s'ouvre jeudi soir: "On en discutera et on verra par quels moyens additionnels on peut porter secours à la Tunisie".

M. Juncker, disant se sentir "très tunisien" au lendemain de l'attaque contre le musée du Bardo qui a fait 19 morts, a indiqué que l'Union européenne devait "se faire représenter" si une grande marche était organisée en Tunisie, avec le "même élan de solidarité" qu'après les attentats à Paris en janvier.

Le président de la Commission a par ailleurs salué le rôle militaire de la France en matière de lutte contre le terrorisme, avec une "armée française qui est une des seules armées européennes qui vraiment sait rapidement déployer ses moyens et qui très souvent sauve l'honneur de l'Europe (...) Sans armée française, l'Europe serait sans défense".

"Je suis en faveur d'une prise en charge plus collective de cet effort de défense qui est celui de la France. (...) Pour sauver l'honneur de l'Europe il faut mettre de l'argent", a-t-il poursuivi.

M. Juncker a estimé que les efforts militaires devaient être "mieux considérés" dans le cadre du Pacte de stabilité, qui interdit aux Etats membres de la zone euro un déficit public de plus de 3%, et qui vaut à la France, en dehors des clous, une très étroite surveillance de la Commission. Mais, il n'a pas précisé selon quelles modalités.

Source de l'article Boursorama

Aucun commentaire: