Translate

dimanche 29 mars 2015

La semaine marocaine du débat : un projet organise des débats de jeunes à Rabat



A l’occasion de la célébration de son troisième anniversaire, les Voix des Jeunes Marocains - établit au Maroc en 2012 conjointement par la Fondation Anna Lindh et le British Council- organise une des activités de débat et de dialogue au à Rabat, du 21 au 23 Mars 2015, avec un débat final intitulé « Cette maison pense que le gouvernement au Maroc devrait supporter l’implication des jeunes femmes dans la vie politique » ayant lieu aujourd’hui en présence en présence de figures publiques et des medias.
 
Le programme VJM a mobilisé plus de 7,000 jeunes personnes travaillant avec des organisations culturelles, scolaires et non-gouvernementales à travers le Royaume. Le programme a engagé un large et divers groupe de jeunes personnes à travers des formations de débat adressant des “sujets brulants” tel que l’éducation, l’emploi, la sante et la gouvernance.
 
La semaine marocaine du débat marquera la clôture de la troisième année du programme et le lancement d’une nouvelle phase. Le but du programme est de rassembler les jeunes debaters, partenaires et bénéficiaires de VJM à travers le Royaume afin de créer des relations, d’échanger de bonnes pratiques et de développer des partenariats.
 
Les Voix des Jeunes Marocains fait partie du programme Young Arab Voices a été lancé conjointement en 2011 par la Fondation Anna Lindh et le British Council en réponse aux changements politiques historiques et sociaux qui ont eu lieu dans toute la région arabe. Le but de ce programme est de renforcer les compétences des jeunes en matière de débat et de faciliter la participation des jeunes dans les nouveaux processus de transition démocratique et de réforme. Il a conduit à la création de clubs de débats portant sur un large éventail de sujets, dans les écoles et universités ainsi que dans les espaces culturels et les ONG locales. Young Arab Voices est soutenu par la Commission européenne et de la Ligue des États arabes et co-financé par l'Initiative de l'Office britannique des Affaires étrangères en faveur du partenariat arabe.
 
La Fondation Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures promeut la connaissance, le respect mutuel et le dialogue interculturel entre les populations de la région euro-méditerranéenne, grâce à un réseau de plus de 3 000 organisations de la société civile réparties dans 43 pays. Son budget est co-financé par l'UE (7 millions d'euros) et par les États membres de l'UE (6 millions d'euros). 
 
Pour en savoir plus
Young Arab Voices page internet
Fondation Anna Lindh – fiche et actualités
Fondation Anna Lindh – site internet


 

Aucun commentaire: