Translate

dimanche 6 mars 2016

Afrique du Nord : L’Intégration régionale comme levier stratégique pour l’industrialisation

Les participants ont plaidé pour le développement d’une industrie respectueuse de l’environnement et d’un modèle de développement plus inclusif dans la région.

Les travaux de la 31e session du Comité intergouvernemental d'experts (CIE) du bureau de la CEA en Afrique du Nord qui ont démarré le 1er mars à Rabat (Maroc) se sont achevés ce vendredi par l’adoption de recommandations à transmettre à la conférence des ministres. Le CIE qui a réuni pendant quatre jours quelques 150 experts, chercheurs, société civile, a examiné le rôle potentiel de l’économie verte dans l’accélération industrielle de l’Afrique du Nord. Les participants ont plaidé pour le développement d’une industrie respectueuse de l’environnement et d’un modèle de développement plus inclusif dans la région. Ils ont également exhorté les Etats de la région à prêter une attention particulière à l’impact des politiques industrielles sur l’environnement, l’emploi, la croissance et le commerce, mais aussi au rôle que l’économie verte peut jouer dans le développement.

« Verdir l’industrie » pour les économies de la région devient un défi, dans le contexte de l’accélération des changements climatiques et l’engagement des pays dans l’accord de la COP21. Dans ce sens, le CIE a appelé au renforcement de la coopération régionale en vue de partager les expériences et mutualiser les efforts pour créer et exploiter au mieux les opportunités qui y sont liées.

Accélération de l’intégration régionale

Notons, par ailleurs, qu’un large débat a été consacré à la thématique de l’industrialisation par le commerce en Afrique du Nord dans le contexte de la Zone de libre-échange continentale (ZLEC) et des méga-accords commerciaux durant la 31e session du CIE. Les experts présents ont recommandé de concevoir l’intégration régionale comme un levier stratégique pour l’industrialisation dans la région. Pour cela, ils ont appelé à une accélération de l’intégration régionale en vue d’assurer un développement plus rapide de l’industrie. « L’industrialisation ne pouvant plus être pensée en autarcie, la coopération des pays est nécessaire pour parvenir à un développement conjoint des avantages compétitifs dynamiques au niveau régional », est-il souligné.

Il convient de souligner, enfin, que trois structures relevant de la CEA : le Centre Africain pour les Politiques Commerciales (CAPC), l’Institut Africain de Développement Economique et de Planification (IDEP) et le Bureau pour l’Afrique du Nord ont organisé, dans le cadre de la 31e session du CIE, un dialogue de haut niveau en prévision du démarrage des négociations pour la mise en place de la ZLEC africaine en avril 2016, qui représente, pour les pays d’Afrique du Nord, « une opportunité d’accéder à un marché fort de plus d’1,1 milliards de personnes ». « L’industrialisation de l’Afrique du Nord doit être pensée en perspective de la mise en place de cette ZLEC, et les Etats de la région sont appelés à assurer la cohérence avec leurs engagements relatifs à la mise en place d’autres accords commerciaux ».

Par Yazid Ferhat - Source de l’article Magrebemergent

Aucun commentaire: