Translate

vendredi 4 mars 2016

Les participants au projet ClimaSouth s’engagent à renforcer la coopération régionale

Les participants au projet « ClimaSouth » se sont engagés, mercredi à Bruxelles, à renforcer la coopération régionale sur le changement climatique, afin de permettre aux décideurs d’élaborer des stratégies d'adaptation et d'atténuation bien ciblées.

Les participants au projet ClimaSouth s’engagent à renforcer la coopération régionaleRéunis pour la troisième fois depuis le lancement du projet en 2013, les pays participants à ce projet, dont l’Algérie, ont insisté sur le renforcement de la coopération établie avec l’Union européenne (UE) et entre les partenaires eux-mêmes.

Le premier responsable du projet, Bernardo Sala, a plaidé, à ce titre, pour « un engagement fondamental » des pays de la région en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique et la réduction des émissions de gaz à effet de serre en vue de préserver la Méditerranée, « une des régions les plus touchées» par le changement climatique.

Le représentant de la Commission européenne à la réunion a réaffirmé l’appui de l’exécutif de l’Union à cette initiative (projet Clima South), regrettant le " manque de coopération » entre les pays de la région pour lutter efficacement contre ce phénomène.

« Le projet a pour objectif de renforcer la coopération régionale entre l'UE et ses voisins méditerranéens du sud et entre les pays partenaires eux-mêmes (Sud-Sud) dans le domaine de l'adaptation au changement climatique et de l'atténuation de ses effets », a expliqué Mme Ghalia Benziouche, point focal ClimaSouth au ministère algérien des Affaires étrangères.

Selon Mme Benziouche, il s’agit principalement d’un « soutien technique» à l’élaboration et la mise en oeuvre de stratégies et d'outils d'atténuation et d'adaptation tels que des stratégies d'adaptation nationales, des stratégies de développement à faibles émissions de carbone, des actions nationales appropriées d'atténuation et des méthodes de mesure, notification et vérification, en particulier en développant des inventaires nationaux des gaz à effet de serre.

« Avant l’accord de Paris sur le climat, les actions menées par les pays de la rive sud de la Méditerranée pour lutter contre le changement climatique étaient volontaires. Actuellement, il s’agit d’engagement qu’il faut respecter d’où la nécessité de renforcer nos capacités à lutter contre ce phénomène», a-t-elle souligné.

Des séminaires de formation et rencontres régionales, a-t-elle poursuivi, sont organisés dans le cadre de ce projet qui vise, entre autres, à stimuler la coopération UE-Sud et Sud-Sud entre experts, en réunissant le monde universitaire et la société civile, dans le domaine de l'adaptation au changement climatique et de l'atténuation de ses effets.

Le projet ClimaSouth, financé par l'UE, a organisé en novembre une formation pour l’Office national de la météorologie (ONM) de l'Algérie sur le thème de la réduction de l’impact climatique, en préparation à des études portant sur les impacts du changement climatique sur les incendies de forêt.

Ce séminaire a couvert les thèmes du changement climatique, la variabilité du climat et la réduction d'échelle de l’impact climatique. Pour le personnel spécialisé de l'ONM, des conférences ont été organisées sur des sujets spécifiques, notamment la mise en oeuvre de modèles climatiques régionaux, a indiqué Mme Benziouche.

« Cette activité sera davantage développée grâce à la collaboration entre l'ONM et la Direction générale des forêts d'Algérie, avec une assistance technique pour l'évaluation des impacts du changement climatique sur les risques d'incendie de forêt en Algérie », a-t-elle encore ajouté.

Le projet ClimaSouth a pour principal objectif d’améliorer l'accès des décideurs, de l'administration et des experts des pays participants à la Politique européenne de voisinage (PEV) aux bonnes pratiques et à la législation dans l'Union européenne, dans les pays bénéficiaires du projet et dans d'autres régions du monde, dans le domaine du changement climatique.

Source de l'article APS

Aucun commentaire: