Translate

mardi 8 mars 2016

Marseille Laboratoire de collaboration - « Renforcer l'innovation marine et maritime et le transfert de connaissances, y compris les secteurs émergents, les nouvelles technologies et les biotechnologies. Corridor Nord-Sud »

L'objectif du "Collaborative Lab" (groupe de discussion) est d'évaluer, selon une approche participative, la faisabilité d'une stratégie maritime pour le sous-bassin de la Méditerranée occidentale, ainsi qu’un plan d'action. 

AccueilA travers plusieurs domaines de coopération entre les pays du Nord et du Sud, l'objectif est d'évaluer les visions possibles et d'esquisser des idées pour promouvoir « l'innovation marine et maritime et le transfert de connaissances en Méditerranée occidentale ». Il existe un fort potentiel pour un nouveau développement économique dans la région par le biais de secteurs innovants nécessitant des investissements de recherche et de production de connaissances, ce qui pourrait être propulsé par la coopération régionale au sein d’un corridor Nord-Sud avec le soutien de l'Union européenne.

Le Plan Bleu organise à Marseille le mardi 8 mars 2016, une première série d'échanges avec un nombre limité d'experts et de décideurs. L'objectif est de discuter et d'échanger des idées sur le développement de nouvelles activités, l'application de nouvelles technologies et de processus innovants pour favoriser les activités maritimes économiquement et écologiquement durables en Méditerranée occidentale.

Plus d'information :


La Commission européenne a mandaté le consortium Ecorys / Plan Bleu / SML pour fournir des services de soutien à l’élaboration d’une possible Stratégie maritime pour la Méditerranée occidentale et à la conception d’un plan d’action en vue de mettre en œuvre cette stratégie. Le consortium met actuellement en place une méthodologie de travail fondée sur une approche participative solide capable d’inciter les parties prenantes concernées à trouver des domaines concrets de collaboration et de coordination et à obtenir le soutien politique nécessaire.

Une Stratégie maritime pour la Méditerranée occidentale ne peut être viable que si elle est basée sur des échanges et un dialogue avec les parties prenantes de la région et si elle est en cohérence avec les initiatives politiques existantes aux niveaux régional, sous-régional et national.

Dans ce contexte, le consortium organise quatre laboratoires collaboratifs visant à mobiliser les parties prenantes concernées en différents lieux de la Méditerranée occidentale, à savoir :
  • « Tourisme côtier et maritime durable, y compris croisières et transports nautiques », Rome, Italie, 4 mars 2016 ;
  • « Des autoroutes maritimes pour des mers plus sûres et plus propres, dans le cadre d’une planification des espaces maritimes », Tunis, Tunisie, 10 mars 2016 ;
  • « Innovation et connaissances maritimes et marines, y compris les secteurs émergents, les nouvelles technologies et biotechnologies », Marseille, France, 8 mars 2016 ;
  • « Gouvernance et moyens pour une meilleure mise en œuvre dans le bassin sous-régional », Barcelone, Espagne, 15 mars 2016. 
Source de l'article Plan Bleu

Aucun commentaire: