Translate

lundi 14 mars 2016

Méditerranée : le pillage des œuvres archéologiques et le trafic des ‘antiquités du sang’



Le Conseil de l’Europe prépare actuellement une nouvelle convention de droit pénal sur la lutte contre le trafic illicite de biens culturels, annonce-t-il dans un communiqué, le 2 mars 2016. 

« Le trafic illicite de biens culturels est de plus en plus exploité par les organisations terroristes, en particulier par Daech/l’EI. Il est par ailleurs lié à la criminalité transnationale organisée », affirme l’organisation. Et la Méditerranée est depuis longtemps au premier plan, victime d’un pillage de ses œuvres antiques, comme aussi récemment, les destructions intervenues en Irak et en Syrie qui « ont mis en lumière la vulnérabilité des sites historiques et archéologiques ». 
 
Pour le Conseil de l’Europe, « l’effroyable destruction de la cité antique de Palmyre en Syrie et des vestiges archéologiques de Nimroud en Irak a mis en évidence le problème des ‘antiquités du sang’ ».  
La nouvelle Convention envisagée qui devrait être « finalisée d’ici l’année prochaine », sera un « instrument pionnier ouvert également à la signature de pays non européens ». Elle « remplacera la Convention européenne de 1985 sur les infractions visant les biens culturels (également appelée « Convention de Delphes) », a-t-il précisé. 
 
Source : communiqué du Conseil de l’Europe
 
Liens :
Cités interculturelles – Maroc 2-3 mars 2016
Cités interculturelles – Jordanie  1 février 2016
 

Aucun commentaire: